Lozère - LOZÈRE - 7ÈME RALLYE TERRE DE LOZÈRE 2018 - ÉTAPE 1 Un Baud mano à mano !

Lozère - LOZÈRE - 7ÈME RALLYE TERRE DE LOZÈRE 2018 - ÉTAPE 1 Un Baud mano à mano !

Lozère - LOZÈRE - 7ÈME RALLYE TERRE DE LOZÈRE 2018 - ÉTAPE 1 Un Baud mano à mano !

Par OCCITANIE TRIBUNE, le 25 Août 2018

Au terme de cette première étape, on assiste à un superbe duel entre la DS 3 WRC de Lionel Baud et la Skoda Fabia R5 de Sylvain Michel. Ce soir, seules deux petites secondes séparent les deux hommes ce qui promet une deuxième journée palpitante !

LA COURSE :
 
  • Les trois hommes forts du ‘CFRT’ 2018 se sont distingués puisqu’ils ont monopolisé les meilleurs temps des six spéciales du jour. Cependant, Thibault Durbec (DS 3 WRC) est apparu un peu plus en retrait, la faute à deux erreurs de pilotage dans l’ES1 et l’ES3 mais il complète tout de même le podium provisoire à bonne distance des deux hommes de tête. Même si la deuxième étape peut réserver son lot de surprises, Lionel Baud et Sylvain Michel sont donc en bonne position pour empocher la victoire demain !
  • Les deux Savoyards ont été intouchables aujourd’hui ! Lionel Baud a affiché une certaine assurance alors que Sylvain Michel s’est montré particulièrement satisfait par le comportement de sa Skoda Fabia R5.
  • Quatrième ce soir, Éric Rousset s’est montré redoutable au volant d’une ‘vieillissante’ Citroën Xsara WRC ! Le régional de l’étape, qui réside à Marvejols, devance le Belge Guillaume De Mevius qui fait débuter la Citroën C3 R5 sur la terre française avec succès.
  • Pour sa première apparition de l’année en ‘CFRT’, Max Vatanen s’est contenté d’apprendre aux commandes de sa Hyundai i20 R5 et pointe au sixième rang provisoire. Leader du groupe N, Arnaud Mordacq (Mitsubishi Lancer Evo9) se classe en septième position au beau milieu des ‘R5 ‘ et des ‘WRC’, et prouve, une nouvelle fois, sa pointe de vitesse.
  • Le ‘top dix’ est complété par Patrick Dejean (Ford Fiesta R5), Jean-Marc Falco (Mitsubishi Lancer Evo9) et Emmanuel Guinchard (Peugeot 208T16 R5).
  • La malchance ne lâche pas Brice Tirabassi (Hyundai i20 R5), contraint de rendre son carnet après l’ES1 suite à des problèmes de frein. Il est rejoint sur la liste des abandons par Loïc Astier (DS 3 R3) et Marc Amourette (Peugeot 208T16 R5), eux aussi trahis par la mécanique.
  • Thomas Baudoin fait la bonne opération dans le cadre du Championnat de France des Rallyes Deux Roues Motrices avec l’abandon de Loïc Astier et devance le leader du Championnat de France des Rallyes Junior, Adrien Fourmaux. Ce dernier a fait un pas de plus vers le titre après l’abandon de Mathieu Franceschi suite à un problème d’amortisseur. Anthony Fotia et Kévin Portal complètent le podium provisoire du ‘CFRJ’.

QUELQUES DECLARATIONS :
 
Lionel Baud (DS 3 WRC), leader du classement général : « J’ai fait une touchette dans la dernière spéciale donc j’ai préféré assurer mais je suis content de ma journée. »

Sylvain Michel (Skoda Fabia R5) deuxième du classement général : « J’ai roulé à bloc aujourd’hui ! Je me suis fait une grosse frayeur dans la dernière spéciale sur un ciel. C’est un pur bonheur et je suis super content de la voiture. Les pneumatiques tendres ont été parfaits sur ce terrain difficile. »

Thibault Durbec (DS 3 WRC), troisième du classement général : « Je suis satisfait de ma journée. Je ne vais pas aller chercher ceux de devant mais je prends du plaisir. C’est de bon augure pour la suite »

CLASSEMENT PROVISOIRE :
  1. Lionel Baud / Lucie Baud (DS 3 WRC) en 50m13s5
  2. Sylvain Michel / Lara Vanneste (Skoda Fabia R5) à 2s0
  3. Thibault Durbec / Jacques-Julien Renucci (DS 3 WRC) à 41s2
  4. Éric Rousset / Jean-David Gosset (Citroën Xsara WRC) à 1m06s8
  5. Guillaume De Mevius / Martin Wydaeghe (Citroën C3 R5) à 1m40s3
  6. Max Vatanen / Christopher Guieu (Hyundai i20 R5) à 2m27s9
  7. Arnaud Mordacq / Marie-Noëlle Ratier (Mitsubishi Lancer Evo9) à 2m29s4
  8. Patrick Dejean / Lionel Currat (Ford Fiesta R5) à 4m08s1…
MEILLEURS TEMPS :
Michel, 3 – Baud, 2 - Durbec, 1.

LEADER : 
De ES1 à ES6 : Baud

PRINCIPAUX ABANDONS :
Brice Tirabassi (Hyundai i20 R5), mécanique après ES1 – Victor Cartier (Ford Fiesta R2J), mécanique après ES2 - François-Xavier Blanc (Mitsubishi Lancer Evo 10), mécanique dans ES3 - Loïc Astier (DS 3 R3), sortie de route sans gravité dans ES3 - Hugues Lapouille (DS 3 R5), mécanique dans ES4 - Marc Amourette (Peugeot 208T16 R5), mécanique après ES5.

 

Photo : Lionel Baud (DS 3 WRC) reste sous la menace de Sylvain Michel (Skoda Fabia R5)... © DR

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI