POLITIQUE : HERAULT - HERAULT - Bassin de Thau : solidarité avec les conchyliculteurs

HERAULT - HERAULT - Bassin de Thau : solidarité avec les conchyliculteurs

Interpellé par des conchyliculteurs du Bassin de Thau qui ont parfois perdu 100% de leurs productions, je viens de proposer à tous les parlementaires de l’Hérault de co signer un courrier à Gérard COLLOMB, Ministre de l’Intérieur, pour faire accélérer la procédure de calamités agricoles.

Objectif : porter collectivement la voix des professionnels de l’étang, qui une fois encore subissent une interruption de leur activité et une perte de revenus, cette fois causées par la canicule et l’anoxie totale de l’étang.

Nous sommes donc 7 à avoir co signé le courrier en pièce jointe :

Henri CABANEL, sénateur de l’Hérault Marie-Thérèse BRUGUIERE, sénatrice de l’Hérault Jean-Pierre GRAND, sénateur de l’Hérault Jean-François ELIAOU, député de l’Hérault Philippe HUPPÉ, député de l’Hérault
Emmanuelle MENARD, député de l’Hérault Patrick VIGNAL, député de l’Hérault


Courrier adressé à  Gérard COLLOMB, Ministre de l’Intérieur 


                                                                              Monsieur Gérard COLLOMB Ministre de l’Intérieur
                      Place Beauvau
                                  75800 Paris Cedex 08

 

Objet : Perte de la production conchylicole suite à la canicule dans l’Hérault

Monsieur le Ministre,

Interpellés par des conchyliculteurs du Bassin de Thau qui ont parfois perdu 100% de leurs productions, nous souhaitons que leurs dossiers de prise en charge dans le cadre des calamités agricoles soient examinés dans les plus brefs délais. Car les dates annoncées en Préfecture (prise en charge des dossiers le 12 septembre au local et le 15 octobre au national) sont trop lointaines pour des professionnels régulièrement frappés par les crises sanitaires ou climatiques.

En effet, ces producteurs sont victimes chaque année de pertes de revenus considérables suite à des maladies qui atteignent les naissains, ou les huitres, moules et palourdes adultes, et qui entrainent la fermeture de l’étang pendant de longues périodes.

Cette fois, il s’agit d’une anoxie totale, asphyxie causée par la canicule. Résultats : la mort de la flore et de la faune.

Les derniers phénomènes de ce type ont été vécus en 2003 et 2006

Une réunion a eu lieu en Préfecture vendredi dernier. Il a été décidé d’attendre quelques semaines avant de diagnostiquer l’ampleur des dégâts mais certains conchyliculteurs annoncent déjà 100% de perte de moules sur l’ensemble du bassin et une mortalité quasi-totale dans les zones B et C pour les huitres.

Nous souhaitons vous alerter d’une seule et même voix car le désespoir des femmes et des hommes du Bassin de Thau est grand.

Ils exercent un métier dur, ne baissent jamais les bras face aux épisodes qui se succèdent, travaillant avec l’État, les collectivités et les organismes de recherche pour améliorer leur mode de production.
Mais là, ils sont démunis car rien ne peut lutter contre la canicule et ses effets.

Monsieur le Ministre, nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à cette demande et vous présentons nos respectueuses salutations.

Henri CABANEL Sénateur de L’Hérault

Jean-Pierre GRAND Sénateur de l’Hérault

Philippe HUPPÉ Député de l’Hérault

Patrick VIGNAL Député de l’Hérault

Marie-Thérèse BRUGUIERE Sénatrice de l’Hérault

Jean-François ELIAOU Député de l’Hérault

Emmanuelle MENARD Député de l’Hérault

Copie : Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation

Henri CABANEL Sénateur de l'Hérault (15-08-18)     9178 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

L'INDECAPANT HORIZONTAL
AEROMART
Occitanie Tribune