Vias - VIAS - BEZIERS - PORTIRAGNES -  Visite d’une délégation de la mission d'information sur la gestion des événements climatiques majeurs

Vias - VIAS - BEZIERS - PORTIRAGNES -  Visite d’une délégation de la mission d'information sur la gestion des événements climatiques majeurs

Vias - VIAS - BEZIERS - PORTIRAGNES -  Visite d’une délégation de la mission d'information sur la gestion des événements climatiques majeurs

Par Emmanuelle MENARD Députée de la 6 ° Circonscription de l’Hérault, le 04 Juin 2018

 Visite d’une délégation de la mission d'information sur la gestion des événements climatiques majeurs dans les zones littorales de l'hexagone et des Outre-mer

"Ce lundi 4 juin 2018, j’ai accompagné la visite d’une délégation de la mission d’information sur la gestion des événements climatiques majeurs dans ma circonscription.

Cette délégation de l’Assemblée nationale était notamment composée de madame Maina Sage, Présidente de la mission d’information et députée de la Polynésie française, et de monsieur Yannick Haury, rapporteur et député de Loire-Atlantique.

Accompagnés également de monsieur le Sout-Préfet de Béziers, de monsieur Christophe Euzet, député de la 7ème circonscription, et de représentants de la DDTM 34 et de la DREAL Occitanie, nous nous sommes rendus sur le terrain pour rencontrer les maires de communes du littoral de l’ouest Hérault qui ont été particulièrement touchées par les tempêtes de l’hiver dernier.

En compagnie de Madame Gwendoline Chaudoir, Maire de Portiragnes, de Monsieur Jordan Dartier, Maire de Vias, et de Monsieur Frédéric Lacas, maire de Sérignan, la délégation a pu constater l’étendue des dégâts sur le trait de côte des communes visitées.

L’occasion pour moi de revenir sur les dispositions du projet de loi ELAN (Logement, aménagement et numérique) actuellement en examen dans l’hémicycle. J’ai pu, en effet, vendredi matin, faire adopter un amendement supprimant une disposition qui autorisait les équipements de production d’énergies renouvelables photovoltaïques à dérogerà la loi littoral. En clair, la disposition prévue étendait aux projets photovoltaïques ce qui est actuellement actépour les éoliennes, à savoir pouvoir être installés en bordure de littoral, une zone jusqu’ici protégée. Une disposition particulièrement dangereuse car le photovoltaïque est un gros consommateur d’espace et particulièrement destructeur de nos paysages…

À l’heure d’une intensification et d’une augmentation de la fréquence d’événements climatiques majeurs, nous ne pouvons laisser les communes seules face à une érosion croissante et à un trait de côte qui recule dangereusement depuis des années. Un enjeu majeur pour l’Hérault, tant pour préserver la biodiversité que l’activité économique de notre territoire."

Emmanuelle MENARD Députée de la 6 ° Circonscription de l’Hérault (04-06-18)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI