Canet en Roussillon - CANET EN ROUSSILLON - Jeunes Cuisiniers, L’eau,ressource précieuse, Ecole de Tennis- L'actu de canet

Canet en Roussillon - CANET EN ROUSSILLON - Jeunes Cuisiniers, L’eau,ressource précieuse, Ecole de Tennis- L'actu de canet

Canet en Roussillon - CANET EN ROUSSILLON - Jeunes Cuisiniers, L’eau,ressource précieuse, Ecole de Tennis- L'actu de canet

Par VILLE DE CANET en ROUSSILLON, le 07 Mai 2018

Deux Canétoises en finale du Challenge des mini Toques

Le mercredi 2 mai s'est déroulé au Lycée Christian Bourquin d'Argelès sur Mer, la 12e finale du Challenge les Mini Toques.

Deux candidates finalistes de l'accueil de loisirs Le Petit Prince ont cuisiné pendant 2 heures leur recette sous les regards bienveillants des chefs des Toques Blanches du Roussillon et de professeurs de cuisine afin de les présenter au jury de dégustation.

Juliette Planton et Héloïse Lefouiller, accompagnées de leur famille et de leurs animatrices Cécile et Sarah, ont vécu une formidable aventure dans une ambiance conviviale et gourmande.

Héloïse, dans la catégorie CM1 ‘’recette sucrée’’, a finit 4e ex-aequo. Quant à Juliette, dans la catégorie CM2 ‘’recette salée’’, elle est arrivée à une très belle 2e place. 

190 enfants candidats ont proposé une recette, 20 d’entre eux ont été retenus pour la finale.

Tous ces cuisiniers en herbe seront récompensés en participant le samedi 23 juin sur les allées Maillol de Perpignan à la fête nationale des fruits et des légumes pour récupérer leur médaille, un diplôme et un panier de fruits de saison.


DOSSIER : Érosio, pollution, inondation, loisirs...L’eau, cette ressource précieuse

D’une importance majeure pour le territoire, l’eau est une ressource associée au plaisir. Mais cette fragile ressource peut aussi être capricieuse. Passage en revue des sujets touchant cet « or bleu » .

Article 1 

Francis Clique : « L’eau est une ressource à sauver »

Pollution, consommation, plan inondation… le premier adjoint est sur tous les fronts en ce qui concerne notre eau.

Question : Au-delà de vos fonctions en tant que 1er adjoint à Canet, vous êtes aussi président du comité de bassin versant de l’étang de Canet/Saint-Nazaire, viceprésident à Perpignan Méditerranée en charge de l’eau et de l’assainissement... L’eau en tant que ressource naturelle occupe donc une grande place dans vos fonctions…

L’eau se trouve dans tous les compartiments de notre vie et elle doit être protégée et sauvée. Chaque année, nous prélevons dans les nappes de la plaine du Roussillon 80 millions de m3 pour l’alimentation en eau potable et le soutien d’activités économiques majeures comme l’agriculture et le tourisme. Ces nappes constituent donc une ressource indispensable mais cependant fragile. D’autant que la population augmente chaque année.

Vous aimez rappeler que l’eau est un joyau de notre patrimoine.

Effectivement. Et Canet, de par sa position géographique, se trouve à la confluence des problèmes de l’eau. Nous agissons pour trouver des solutions afin de préserver notre ressource. Nous sommes en train de valider le Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SAGE) des nappes du Roussillon. Élaboré par la commission locale de l’eau, il planifie la gestion de l’eau à l’échelle locale pour les dix années à venir. Nous agissons pour limiter à 15 % les fuites dans le réseau, nous communiquons pour une consommation plus responsable, nous sécurisons la ressource en eau potable... En résumé, le SAGE vise à construire un projet commun pour l’eau avec des objectifs clairs et des règles de bonne conduite.

Les habitants ont-ils un rôle à jouer dans tout ça ?

Bien sûr ! Au-delà des réflexes classiques pour économiser l’eau, un geste simple mais ô combien important est à faire : il faut déclarer son forage…

En quoi est-ce important ?

Un forage constitue à la fois un point de prélèvement et un vecteur potentiel de pollution des eaux souterraines. Les pollutions localisées constatées dans les nappes pliocènes sont liées à l’existence de forages défectueux mettant en lien les eaux profondes et les eaux de surface. La préservation des nappes passe donc par le respect des procédures administratives et la réalisation des ouvrages dans les règles de l’art. Pour régulariser sa situation, il suffit de le signaler en Mairie.

L’eau peut aussi être source de danger et Canet peut être victime d’inondations ou de submersions marines. Quelles sont actions des institutions publiques ?

Le Syndicat mixte des bassins versants du Réart, de ses affluents et de l’étang de Canet, à travers le GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations), redéfinit la prévention des inondations à travers des travaux d’aménagement et une solidarité entre villes situées en amont et en aval des cours d’eau. Ces actions sont complétées par les Mairies grâce à des plans de sécurité propres à chaque commune et à l’implication de tous les acteurs locaux.

Article 2

Des solutions pour répondre à l’érosion

La Mairie a participé les 14 et 15 mars à un séminaire sur l’érosion et le climat, au Palais des congrès de Perpignan.

Les questions liées au devenir du littoral étaient au cœur des présentations d’experts et des retours d’expériences des collectivités présentes. Pour notre ville, l’enjeu est de taille. Limiter l’érosion de notre trait de côte sauvegardera le tourisme et donc une partie du pouvoir économique de la ville.

CONSERVER LE CORDON DUNAIRE

Parmi les mesures qui sont prises, depuis une dizaine d’années, des ganivelles ont été installées. Une réhabilitation du schéma de ces ganivelles implantées en 2008 est programmée afin de retenir au maximum ce stock sableux dans la reconstitution du cordon dunaire en haut de plage.

Cette année, pendant le mois d’avril, avec la collaboration des agents de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) et le Conservatoire du Littoral, ces mesures ont été renforcées afin de sécuriser le site et continuer à favoriser la conservation du cordon dunaire à ce niveau de la plage.

DRAGAGE DE L’ENTRÉE DU PORT

Courant mai, pour maintenir l’accès au port des plaisanciers, l’entrée va connaître une opération de dragage. Une fois le stock sableux récupéré, celui-ci sera directement réinjecté sur la plage du Sardinal située entre la jetée nord et le poste de secours.

L’IMPORTANCE DES GANIVELLES...

Présentes sur le sable depuis une dizaine d’années, les ganivelles ont une fonction importante :

Cette palissade suffit à provoquer une forte diminution de la vitesse du vent qui la traverse et par la suite, la chute de matières transportées tel que le sable. Ce pouvoir lui confère une notoire utilité dans les actions de reconstitution ou de protection des dunes littorales. Leur fonction de barrière permet en même temps une gestion des déplacements humains sur nos sites.

Article 3

Nos plages sous pavillon bleu

Symbole de qualité environnementale, six plages de Canet vont, cette année encore, glaner le drapeau bleu. Créé par l’association Teragir en 1985, le Pavillon est présent dans 46 pays et sur tous les continents. Il valorise chaque année les communes qui mènent de façon permanente une politique de développement touristique durable.

LIMITER L’IMPACT TOURISTIQUE

Tout au long de l’année, la plage de Canet est nettoyée et aménagée pour rendre l’environnement propre et ainsi obtenir le label ‘‘Pavillon Bleu’’. Les sites canétois disposent d’un certain nombre d’équipements permettant de minimiser les impacts de la fréquentation touristique : Des poubelles de tri sont à disposition du public pour valoriser les déchets. Des nouveaux sanitaires ont été installés et  permettent de garder une eau de baignade de qualité.

INFORMER, SÉCURISER, SENSIBILISER

La sécurité et l’accessibilité à la baignade pour tous sont également mises en avant, tout comme l’information sur la qualité de l’eau de baignade et sur la faune et la flore locales. Les communes engagées dans le label organisent tout au long de l’année, et particulièrement pendant la saison estivale, des activités de sensibilisation à l’environnement sous différentes formes. Le Pavillon bleu est donc un gage de confiance pour tous les Canétois qui souhaitent profiter de nos belles plages.

Article 4

L’or bleu et le tourisme

Depuis l’arrivée du tourisme au XXe siècle, Canet met en avant ses atouts naturels pour attirer la population.

L’étang de Canet/Saint-Nazaire

Ecosystème rare et complet, l’étang est classé dans le réseau des sites européens Natura 2000. Le réseau Natura 2000 a pour objectif de maintenir la diversité biologique des milieux, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales dans une logique de développement durable. La surface couverte par l’eau est d’environ 4,8 km² et sa profondeur n’excède pas 1 m. Pendant la période estivale, il est possible de visiter le village des pêcheurs qui retrace l’histoire de l’étang de Canet, décrit toutes les espèces d’oiseaux présentes sur le site et la diversité de la flore.

La mer de sable fin

Côté mer, l’immensité de la plage reste l’atout majeur de notre ville qui se positionne ainsi comme un lieu de vacances privilégié.

Surveillée et nettoyée tous les jours, la plage de Canet est un véritable pôle d’attractions : Jet ski, voile, Kite surf, plongée, stand up paddle, beach volley... font partie des nombreuses activités que l’on peut pratiquer sans modération.

Soin et bien-être

Canet se développe aussi avec le tourisme lié au bien être, et l’eau y joue une place centrale. Thalassothérapie, balnéothérapie, spa... Il y a dans Canet des établissements qui accueillent le public pour offrir des instants de détente et de relaxation.

Plus d’information : ot-canet.fr

Article 5

Le flamant rose, symbole de notre étang

L’étang de Canet est l’un des endroits les plus photographiés de notre région. Pour les riches couleurs de ses couchers de soleil et celle d’un oiseau à l’unique couleur : le rose.

FEERIQUE

Les amateurs de photos de paysage, se précipitent toute au long de l’année au bord des cabanes des pêcheurs, pour saisir les palettes colorées du soir avec reflet du Canigó à la surface de l’étang. L’idéal est alors de capturer aussi à cet instant, un vol de flamant au-dessus du décor féerique. Bien que notre héros du jour, échassier aux grandes pattes (jusqu’à 1,65m de hauteur, la femelle étant plus petite) ne se reproduit qu’en Camargue, il est présent tout au long de l’année sur Canet.

RENVERSANT

Les populations se déplacent le long des berges en fonction de la hauteur de l’eau, induite par les courants et le vent. Son bec court, recourbé à la pointe noire lui permet de filtrer au maximum la salinité de l’eau. Oiseau gracieux et élégant, il se nourrit, tête à l’envers, d’invertébrés, de plantes aquatiques et surtout de petits crustacés roses (d’où sa couleur de plumage) qu’il cherche aux ras de ses pattes.

ROSE

C’est ainsi, que vous pouvez distinguer dans une colonie, quel est l’oiseau dominant grâce à sa vive couleur, car il a accès en premier à la meilleure nourriture. C’est vers les 4 ans que l’oiseau atteint l’âge adulte et ce rose flamboyant. À savoir qu’il peut vivre bien plus de dix ans, assurément assez de temps pour lui et pour vous, de bénéficier encore longtemps, des beaux couchers de soleil sur l’étang.


L’école de tennis vers des sommets

Avec une équipe féminine au top et des garçons qui étonnent par leurs résultats, l’école de tennis de Canet montre encore cette année tout son potentiel.

Arrivée en phase finale des championnats de France de club en 15/16 ans, l’équipe féminine, composée de Florence Joulé, Elsa Pascual, Juliette Gard et complétée par Rosa Fabregas, Marie Meniane, Sophie Martin et Elora le Rohellec continue de progresser à vue d’œil. « Arriver en championnat de France n’est pas chose aisée, explique Alain Fosse, qui entraine régulièrement les filles. Dans un 1er temps, il faut gagner le championnat départemental, les deux championnats régionaux et enfin sortir des phases de poule du championnat de France. » Les filles sont revenues avec une très belle place de finaliste, perdu contre Boulogne Billancourt.

LA BELLE PROGRESSION DES GARÇONS

Régulièrement mises en avant, les filles ne sont pas les seules à s’exprimer sur les courts. Alexandre Joulé, le grand frère de Florence, enchaîne les bons résultats et a même gagné un tournoi à Nîmes. L’équipe masculine est en niveau régional et a des chances de monter de division. « Cette équipe est encadrée par Romu Garcia et Guillaume Capdeville, souligne Alain. Ils ont eu une progression incroyable cette année. »

POLITIQUE TOURNÉE VERS LES JEUNES

Des résultats qui en appellent d’autres : chez les plus jeunes, il n’est pas rare de voir le club de Canet bien placé. « Nous devons cette progression à une politique jeunesse efficace. Les joueurs, entraineurs, dirigeants et élus s’investissent pour porter nos jeunes vers le haut niveau. Les lycéens ont des horaires emménagés, nous leur facilitons l’accès aux terrains… Il y a cet investissement culturel à Canet ! », se réjouit l’entraîneur.

L’année 2017/2018 a donc apporté son lot de résultats. La progression de ces équipes promet d’apporter de belles heures de tennis sur les courts de l’Europa tennis club.

 

 

 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI