Canet en Roussillon - CANET EN ROUSSILLON - La réserve communale de sécurité civile diplômée 

Canet en Roussillon - CANET EN ROUSSILLON - La réserve communale de sécurité civile diplômée 

Canet en Roussillon - CANET EN ROUSSILLON - La réserve communale de sécurité civile diplômée 

Par VILLE DE CANET en ROUSSILLON, le 24 Avril 2018

La réserve communale de sécurité civile diplômée 

Le 10 avril, les membres de la réserve communale de sécurité civile (RCSC) de Canet-en-Roussillon se sont regroupés autour du capitaine des sapeurs-pompiers M. Banos, et de son équipe pour recevoir le diplôme de formation aux premiers secours (le PSC1). Le maire Bernard Dupont et son adjoint en charge de la sécurité, Michel Saut étaient également présents pour remettre ces diplômes et faire le point sur le fonctionnement de l’équipe en place. Bernard Dupont s’est adressé à chaque membre de la RCSC pour les remercier un à un du temps consacré pour la sécurité de la ville et rappeler que chaque membre représentait une force citoyenne. Cette cérémonie a démarré par un bilan sur l’exercice grandeur nature et non préparé du Plan communal de sauvegarde réalisé en mars dernier.  A cette occasion, la RCSC a été activée pour la première fois afin de vérifier le bon fonctionnement des procédures prévues dans la commune. Le capitaine Banos a signalé le bon fonctionnement de cet entrainement, tant sur l’action des services de la commune, sur les réactions du Maire et du Directeur général des services de la commune que sur les missions réalisées par la réserve communale de sécurité civile. Une équipe particulièrement soudée et motivée dans laquelle les relations humaines sont fortes et sincères. La réserve communale de sécurité civile de Canet fait partie des trois premières à fonctionner et fait figure d’exemple pour d’autres communes qui souhaitent s’en inspirer. Un projet de collaboration entre communes est en cours, visant à partager l’expérience et les compétences.   

Des récits du passé GRÂCE AUX TECHNOLOGIES DU FUTUR

Le 10 avril dernier, le Souvenir français (SF), par l’intermédiaire de M. Marti, présentait la nouvelle application ‘’Mémoire d’hommes’’.

Adhérents, sympathisants et élus de la ville avaient pris rendez-vous au cimetière Saint-Jacques. Les smartphones étaient de sortie et les habitués de la technologie lançaient ou téléchargeaient l’application. Le principe est simple, intuitif et ludique : sur la page de présentation, l’application vous localise et vous propose de découvrir les secrets du cimetière. Pour Canet, le logiciel vous permet de découvrir l’histoire de trois soldats canétois disparus lors de la Première Guerre mondiale.

PROJETS SCOLAIRES

Cette application, lancée en mai 2017 au niveau national, a pu voir le jour dans la commune grâce au travail de Jean-Philippe Marti, délégué à la géolocalisation au comité de Canet, sous couvert de Jean Seilles, président de l’association dans la commune, et de M. Barbiche, le délégué départemental. « Grâce à cette application, nous pouvons en apprendre plus sur l’histoire locale, explique M. Marti lors de la visite. Elle s’adresse aux associations, aux habitants, touristes mais aussi aux écoliers… »

Car le Souvenir français a des projets avec la commune : « Nous souhaitons rendre l’application utile et amener les enfants dans un jeu de piste, à la découverte des Poilus et de l’histoire de la Grande guerre. Une façon d’apprendre en s’amusant ! », raconte l’intéressé.

Soucieux de préserver le devoir de mémoire, le Souvenir français, ainsi que toutes les associations patriotiques de la ville (FNACA, UNC, UFACVG, etc.), vous invitent à télécharger l’application.

Téléchargement : Tapez ‘’MémoiredHomme’’ sur le Play Store de votre smartphone.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI