Occitanie - OCCITANIE - TRANSPORTS - Un réseau performant au service des usagers

Occitanie - OCCITANIE - TRANSPORTS - Un réseau performant au service des usagers

Par REGION OCCITANIE, le 11 Décembre 2016

Depuis la régionalisation des TER, la Région a investi près de 2 milliards d'euros dans le ferroviaire. Pour des résultats concrets : on comptait 21 millions de voyageurs en 2015 en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, contre 13 millions en 2002. Au-delà des chiffres, la Région veille surtout à améliorer la qualité des services rendus aux usagers.
 

Le réseau ferroviaire : 

 Plus de 460 millions d’euros ont été investis par la Région sur les  10 dernières années pour des opérations de réno- vation du  réseau ferroviaire. La Région poursuit cet effort, avec sa  participation au finan- cement d’importants chan- tiers en cours    sur tout le ré- seau régional : renouvellement de la ligne  Toulouse/Tarbes, le Train Jaune, le viaduc du Viaur... Elle finance  aussi l’allongement des quais pour per- mettre l’accueil de trains  plus longs, investit pour améliorer la signalisation et la sécurité.

 La Région s’engage également pour la création de lignes à  grande vitesse : le contour- nement de Nîmes-Montpellier  (CNM), qui a nécessité une enveloppe de 400 M€ de la part de la Région Occita- nie / Pyrénées-Méditerranée (mise en service en décembre 2017), le projet de ligne nou- velle entre Montpellier et Per- pignan qui se poursuit et enfin l’arrivée du TGV à Toulouse, prévue pour 2024. Objectif : Paris à 3 h 10 de Toulouse, via Bordeaux, contre plus de 5 heures aujourd’hui.

Autour des gares

Avec le développement des TER se pose le problème du stationnement aux abords des gares et du lien avec les autres transports (bus, vélo...). Grâce à l’action de la Région, 65 pôles d’échange ont été réno- vés et repensés sur tout le ter- ritoire depuis 2002 et près de 40 parkings de gare ont été re- faits ou agrandis, ce qui a per- mis de créer 1 800 places de stationnement nouvelles et d’en réaménager 1 500.

Les gares

Plus de 130 gares régionales ont déjà bénéficié de travaux d’aménagement au service des voyageurs parmi lesquelles Pamiers, Toulouse-Matabiau, Baraqueville, Saverdun, Gail- lac, Carmaux, Capdenac, Le Vernet, Vergèze, Le Grau- du-Roi, Lunel, Mende, Saint- Chély-d’Apcher, Vauvert, Montpellier Saint-Roch, Cas- telnaudary, Bédarieux, Prades et Font-Romeu. Et la Ré- gion va financer, à hauteur de 59 M€, la mise en accessibilité des gares prioritaires.

 Les trains

 La Région mise sur un parc de matériel roulant performant et  innovant pour accompagner l’évolution du trafic et proposer aux  voyageurs des conditions de voyage optimales.
 Depuis 2002, 153 rames ont été commandées, 119 sont déjà en  circulation, 34 restent à livrer d’ici à 2019.

 La Région a également financé intégralement la création, à  Toulouse, du centre de maintenance des nouveaux TER pour un  montant total de 54 M€. Ce technicentre, construit au cœur de la  ville, assurera sur ses 2 500 m2 l’entretien et la maintenance des  rames TER Régiolis et Régio2N en complément des équi- pements déjà existants.

QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN ?

Le 14 décembre aura lieu la restitution des États Généraux du Rail et de l’Intermodalité, une vaste concertation qui a donné lieu à près de 40 réunions publiques dans l’ensemble des 13 départements de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et à l’analyse de plus de 20 000 questionnaires.

À cette occasion, la présidente de Région Carole Delga présentera la feuille de route de la mandature en faveur du rail et de l’intermodalité.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI