Canet en Roussillon - PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - CELEBRATION DU 30 ème ANNIVERSAIRE DU KARATE OSHUKAI 1987 – 2017

Canet en Roussillon - PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - CELEBRATION DU 30 ème ANNIVERSAIRE DU KARATE OSHUKAI 1987 – 2017

Canet en Roussillon - PYRÉNÉES-ORIENTALES - CANET - CELEBRATION DU 30 ème ANNIVERSAIRE DU KARATE OSHUKAI 1987 – 2017

30 ans d'histoire, d'expériences, de rencontres et d'échanges au pays où « règne la politesse » : Okinawa

Tout commence en 1987.
La « belle aventure » débute par le projet de Gilles Méhard de créer une école de karaté. Quelques aventuriers entament leur apprentissage sur la plage de Canet. L'année 1988 confirme les motivations. Ces séances en plein-air fortifient quelques karatékas et surtout le professeur, qui sans se laisser démotiver par les conditions d'entraînements précaires, persiste tout au long de ces années, avec comme modèle son Maître Kenyu Chinen, venu d'Okinawa.

Soutenu par son premier professeur, le diplôme d’État avait été obtenu en 1980, ce qui fait de Gilles Méhard l'un des plus jeunes diplômés de France. Puis une rencontre lors d'un stage en 1984 va tout changer, celle de Maître Kenyu Chinen. Les rêves se réalisent, l'école est aujourd'hui créée, Gilles Méhard disciple mais aussi professeur. Telle est la tradition avec une transmission de Maître à disciple, le karaté comme à Okinawa est pratiqué à Canet et dans les Pyrénées Orientales. Après plus de 45 années de pratique, la motivation de Gilles Méhard est encore plus forte.

Des voyages réguliers à Okinawa ponctuent le rythme soutenu des différentes activités (entraînements, stages, compétitions, ...). Ces immersions au pays du karaté avec son Maître, lui apportent maîtrise et perfectionnement, mais aussi connaissance approfondie de la culture d'Okinawa, indissociable de l'enseignement du karaté.

Lorsque vous lui demandez : « Un entraîneur ? Non ! Un coach ? Non ! ». Il répond : « il n'est rien de tout cela ». La transmission du karaté d'Okinawa représente bien plus que cela. Plus qu'un sport, le karaté est pratiqué ici en tant qu'Art. Art Martial, Art de vivre, c'est une « façon d'être ». Alors faire gagner des médailles est pour lui complètement secondaire. Faire gagner en technique, qualités mentales avec un « grand cœur » sans être sur le podium, voilà une victoire. Seul le travail compte, et perdre ou gagner voici une importante question. Son objectif, comme celui voulu par son Maître Kenyu Chinen, est « d' avancer tous ensemble vers le même objectif ». Au delà du sport, le karaté est donc pratiqué comme un Art. Aussi Gilles Méhard nous indique que tous ses élèves sont des artistes. Déjà plusieurs d'entre eux sont passionnés par les îles d'Okinawa. Cette passion est contagieuse, et les catalans commencent à bien connaître les habitants d'Okinawa et leur culture.

Des Pyrénées Orientales à Okinawa, Oshukaï rassemble des hommes et des femmes dont le but est de « progresser tous ensemble ». Ce rêve devenu réalité, Gilles Méhard le partage avec son Maître et ses confrères au sein d'Oshukaï, « aider les autres à se réaliser ». Une belle profession de foi ! 

"OSHUKAI, NOTRE IDENTITE ET FILIATION"

De nos jours, le karaté se diffuse à travers le monde jusqu'au point de devenir un sport olympique(1). Selon l'association nationale de karaté du Japon, le karaté aurait près de 103 millions d'amateurs dans 194 pays (estimation de l'année 2015).

Un peu d'histoire...... Le Shuri-te, littéralement « main de Shuri », est un style de karaté qui s'est développé sur l'archipel d'Okinawa (Japon) dans la ville de Shuri. Le Shuri-te ou maintenant Shorin-Ryu est l’école la plus ancienne et à l'origine de presque toutes les autres écoles de karaté moderne.

Aujourd'hui...... Kenyu CHINEN(2) est le fondateur de l’École OSHUKAI. Actuellement 9e Dan Hanshi de Karaté-Do et 9e Dan de Kobudo, Maître CHINEN enseigne le karaté traditionnel d’Okinawa que lui ont transmis les Grands Maîtres NAKAZATO Shuguro et MIYAHIRA Katsuya. Il a créé la "World Oshukaï Dento Okinawa Shorin-Ryu Karate-Do Kobudo Federation" afin de regrouper tous les pratiquants de Karaté-Do et de Kobudo de tous les pays de par le monde qui suivent son enseignement.

Cette fédération est représentée dans plus de 30 pays, dont la France et plusieurs pays d'Europe, ainsi que les autres continents, et aussi bien sûr le Japon et Okinawa(3). Le siège international (ou Sohombu) de la World Oshukaï Federation (WOF) se trouve à Naha, capitale de la Préfecture d’Okinawa au Japon.

Oshukaï signifie « École des techniques originelles »

• O: a plusieurs sens comme Loi, unique, premier ou encore meilleur. Le roi du château de Shuri(4) peut-être identifié par O, cela rappelle les origines du Shorin-Ryu qui provient du quartier de Shuri (Okinawa). 沖縄 • Shu : contient la notion de travail "entraînement technique" ainsi que la mise en place d'une discipline, en faisant des efforts : efforts dirigés sur l'élaboration d'un combat continuel sur soi-même, et ce afin d'arriver également au contrôle de soi.

• Kaï : ce terme exprime l'esprit de groupe, d'équipe, et d'organisation. Tout d'abord nous sommes amenés à faire des rencontres, puis à entretenir des relations et par la suite faire des échanges sur tous les plans (national, international ... ). Ces objectifs ont pour but de se rapprocher les uns des autres, d'apprendre à mieux se connaître et de se lier afin d'élargir des amitiés entre tous. Notre but est d'avancer tous ensemble vers le même objectif.

(1) le karaté sera présent au JO de Tokyo en 2020.
(2) Kenyu CHINEN, Maître de karaté, Docteur en philosophie, Ambassadeur du karaté désigné par la préfecture d'Okinawa (Japon).
(3) Le château de Shuri a accueilli le G8 en 2000.
(4) Okinawa, cet archipel très éparpillé est un véritable trésor naturel et compte de nombreux sites inscrits à l’UNESCO. 

OKINAWA : L'archipel du royaume Ryukyu

L'archipel d'Okinawa est situé à l'extrême sud-ouest du Japon, à mi- chemin entre Kyushu et Taïwan. Cet ensemble, qui compose la préfecture du même nom, a été annexé au Japon à la fin du XVIIIe siècle et fait partie des îles Ryukyu. On lui compte trois grandes zones, dont l’île principale Okinawa-Honto, qui s'étale sur 1.200 km2 et accueille plus d'un million d'habitants.

Souvent cité comme le "Hawaï japonais", Okinawa s'entend comme l'archipel paradisiaque du Ryukyu. De nombreux touristes, en particulier japonais, viennent y passer quelques jours de vacances pour profiter de ses plages magnifiques et son eau turquoise, notamment pour le farniente ou la plongée. On y apprécie une température moyenne de 23°C, ainsi qu'une faune et flore tropicales.

Pour la petite histoire, on aperçoit des paysages d’Okinawa dans les films Karate Kid 2 ou encore Kill Bill.
En 2000, le château de Shuri a accueilli le G8.
En 2013, l'archipel a accueilli 6,41 millions de touristes.

Okinawa est également connue d'un point de vue historique, pour la « fameuse bataille d'Okinawa », et pour avoir été le principal lieu d'occupation de l'armée américaine lors de la seconde Guerre Mondiale. Annexé par l'armée, et bien que rendu au Japon en 1972, l'archipel et sa capitale Naha en particulier gardent aujourd'hui encore de nombreuses polémiques liées à ce sujet.

Les Okinawaïens sont connus pour leur longévité : ils détiennent le record mondial du nombre de centenaires et la plus grande espérance de vie. Physiquement, ils sont légèrement différents de la plupart des japonais de "métropole". On les trouvera évidemment plus bronzés, un peu plus gros également, mais surtout plus cool voire plus lents. Cette impression est particulièrement marquée en comparaison avec des mégapoles comme Tokyo ou Osaka, connues pour être plus stressées.

Cuisine, musique, danse, karaté ponctuent une richesse de rythmes, de couleurs et de saveurs que les catalans et canétois apprécient particulièrement. 

JOURNEE OSHUKAI DU 11 NOVEMBRELIEU : « Gymnase Eric TABARLY », voie Florence artaud, côté lycée, 66140 CANET EN ROUSSILLON
  • 9H00 : conférence de presse

  • 10h00 : accueil des stagiaires et des représentants  d'OSHUKAI FRANCE

  • 11h00 – 13h00 : stage national combat Oshukai France  animé par Thierry MICHEL vainqueur de la dernière Coupe du monde à Tokyo août 2017, son palmares et son expérience font de lui un expert de haut niveau de l'Ecole Oshukai.

  • 14h30 – 16h30 : reprise stage

  • 16h30 : remise des diplômes de stage

  • LIEU : « LES VOILES ROUGES » 196 avenue de Perpignan, 66140 CANET EN ROUSSILLON

    • 18h30 : accueil du public « point presse »

    • 18h45 : cérémonie du 30 ème anniversaire sous le patronnage de la Ville de Canet en Roussillon

    • présentation et discours de : Monsieur Bernard DUPONT  Maire de Canet en Roussillon, Corinne GIOVANNAI présidente de Karaté Oshukai Canétois, Maître Kenyu CHINEN 9ème dan Président de la World Oshukai Fédération Okinawa Japon, Michel ANCILOTTI Président d'Oshukai France, Christian Venturini Professeur d'université, Maurice Roggero comité international Oshukai, Gilles MEHARD responsable technique Karate Oshukai Pyrénées Orientales, comité UFOLEP, et élus locaux.

    • 19h30 : apéritif et « Kampai» de célébration du 30ème anniversaire.

    • 20h00 : repas festif de l'Ecole et animations 

KARATE OSHUKAI CANETOIS

oshukai66@hotmail.fr

0610908347

KARATE OSHUKAI CANETOIS (26-09-17)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.