SPORTS : HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - De nouveaux partenaires pour le Stade Toulousain Tennis Club

HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - De nouveaux partenaires pour le Stade Toulousain Tennis Club

Le STADE TOULOUSAIN TENNIS CLUB s’est entouré de partenaires locaux prestigieux pour mener à bien son projet de restructuration du Club.

ACADOMIA, BMW MOTO RIDE, NEXITY, SERGE BLANCO, WEST GUT partenaires “Grand Chelem”, font partie intégrante de cette aventure.

Dans le cadre de ce partenariat, la société WEST GUT (TRETORN, FILA, PRO KENNEX, COMPRESSPORT), équipementier sportif du club, fournit les raquettes et balles ainsi que les tenues des équipes pédagogique et compétition.

La marque SERGE BLANCO offre aux adhérents du STTC des tarifs négociés dans ses boutiques de la région toulousaine (WILSON, BLAGNAC et ROQUES). www.sergeblanco.com

Le promoteur immobilier NEXITY propose un bilan patrimonial et de conseil en défiscalisation aux membres du club. www.nexity.fr

La concession moto BMW MOTO RIDE exposera au sein du club, lors des manifestations sportives, ses nouveaux modèles de motos et proposera des essais. www.motoride.bmw-motorrad.fr/fr/motoride/fr/index.html

Tous les samedis et mercredis après-midi, au Stade Toulousain Tennis Club, l'équipe pédagogique d'ACADOMIA aide aux devoirs et/ou donne des cours d'anglais moyennant tarif négocié.

Ainsi, grâce à ce partenariat, les enfants pourront désormais faire leurs devoirs et apprendre l’anglais avant ou après leurs cours de tennis. www.acadomia.fr

Côté restauration, le groupe ALL 4 YOU, propriétaires de nombreuses affaires sur Toulouse (L’Envol, la Compagnie Française, Café Chouchou…), a repris et rénové entièrement le restaurant du Club pour en faire un steak house à l’esprit « gentleman » reprenant l’ambiance des pubs anglais.

Le JOHN’S CLUB, en hommage au tennisman John McEnroe, nous plonge dans une ambiance particulièrement soignée… et So British ! Les tenues vestimentaires de l’équipe reprennent ces codes : kilt et carreaux écossais J

Ouvert tous les jours et toute la journée, on peut s’y restaurer ou s’y rafraichir en terrasse ou à l’intérieur, lové dans l’un de ses fauteuils club. www.allforyou.fr

Côté transport, en partenariat avec FAUR EVASION, le Stade Toulousain Tennis Club met à disposition des enfants des navettes pour se rendre à leur cours de tennis.

2 tournées, avec 3 rotations toutes les 1h30 :

- Navette Toulouse Centre-Ville / Stade Toulousain Tennis Club
12h45 - Place du Busca arrêt bus    
12h55 - Rue de Limayrac arrêt bus
13h05 - Métro Balma Gramont
13h20 - Stade Toulousain Tennis Club

- Navette Colomiers / Tournefeuille / Lardenne / Stade Toulousain Tennis Club
12h45 - Colomiers / gare
12h55 - Tournefeuille / Gendarmerie
13h00 - Lardenne / place sauvegrain
13h10 - Métro arènes
13h20 - Stade Toulousain Tennis Club

Avec une 3ème tournée en prévision sur le centre-ville !
 www.faurevasion.com

Enfin, en partenariat avec l’association sportive du Stade Toulousain Rugby, le STTC va permettre aux joueurs de tennis de haut niveau de plus de 16 ans, de continuer la compétition au sein du club tout en suivant des études - jusqu’au BAC ou supérieures - adaptées au rythme sportif. Ce centre sera en partie financé par la taxe d’apprentissage.

Le Stade Toulousain Tennis Club :

Le Stade Toulousain Tennis Club  est un lieu convivial où se rencontrent et se lient des amitiés entre joueurs de tous niveaux et de toutes générations. Avec plus de 1100 licenciés par an, il est devenu un club historique et emblématique.

Le Stade Toulousain Tennis Club réunit toutes les conditions pour pratiquer le tennis toute l’année et par tous les temps avec de nombreuses infrastructures: 13 terrains en terre battue (dont 8 couverts), 4 terrains “green-set” (dont 2 couverts et 2 extérieurs éclairés) Terrains de mini-tennis avec mur, 3 terrains de Padel avec éclairage (dont 1 semi-couvert), Une salle de gym, une salle de musculation et une piscine.

www.stadetoulousain-tennisclub.com

Marion LAUBY (22-09-17)     7258 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

SEAQUARIUM
PORT CAMARGUE
Occitanie Tribune