Cap d'Agde - Les locations de bateaux-cabines à quai de type " AIRBNB " dans le viseur de la Capitainerie

Cap d'Agde - Les locations de bateaux-cabines à quai de type   AIRBNB   dans le viseur de la Capitainerie

Cap d'Agde - Les locations de bateaux-cabines à quai de type " AIRBNB " dans le viseur de la Capitainerie

Par L'AGATHOIS - Didier DENESTEBE , le 11 Août 2022

L’hébergement pour un ou plusieurs jours sur des voiliers ou des bateaux à quai se répand dans les ports de plaisance.
C'est parfois une aubaine pour les propriétaires de bateaux.  C'est même parfois une forme de jackpot assez lucratif lorsque dans un lieu spécifique ayant atteint un numérus-clausus en pleine saison : les prix s'envolent et peuvent atteindre les 200 € la nuit.
C'est le cas spécifiquement au Village Naturiste en pleine saison, mais l’activité se développe à la vitesse grand V sur le port également. 

Même si elle est pratiquée à titre accessoire, cette nouvelle activité locative suscite cependant des interrogations, des controverses et parfois une franche hostilité de la part des plaisanciers qui se retrouvent bord à bord avec une clientèle qui ne vient pas expressément gouter aux joies du nautisme.
Il semblerait que des incivilités te des accrochages soient de plus en plus fréquentes entre les adorateurs de "de DIONYSOS le dieu d la fête et du vin et ceux de POSEIDON le dieu de la mer.

Sur un plan règlementaire, la location de bateau à quai pourrait s’assimiler à une location de résidence secondaire de tourisme mais elle pourrait être limitée voir interdite par les autorités locales

Au Cap d’Agde comme dans de nombreux ports de plaisance, il y a une prise de conscience des nuisances importantes que l’usage des bateaux à quai par des locataires étrangers au monde de la plaisance, peuvent causer.
A ces problèmes s'ajoutent les pollutions par suite de l’évacuation beaucoup plus importante des eaux usés et des déchets que suscite une présence humaine importante sur les pontons.

Les ports du Cap d'Agde dirigés par Michel TAULER viennent de réagir avec fermeté en alertant les plaisanciers et les usagers du port.
Pour l'heure une simple mise en garde avant résiliation des contrats d'amarrage des responsables d'incivilités.
Une mesure de bon sens en quelque sorte.  

Nous retranscrivons fidèlement ci-dessous le message reçu cet après midi par tous les usagers du port du Cap d’Agde


Madame, Monsieur, Cher(e)s plaisancier(e)s,
Face à la recrudescence d’incidents : tapages nocturne, incivilités, utilisation abusive des parkings, rejet d’eaux noires au sein du port… provenant des locations de cabine à quai type AIRBNB ou de toutes autres activités commerciales, nous nous devons pour la sécurité et la tranquillité de nos plaisanciers de prendre des mesures drastiques. 
La presque totalité de ces locataires et utilisateurs n’ont aucun lien avec la plaisance et ne respectent en rien les « Us et Coutumes » des plaisanciers.
Nous vous rappelons qu’un service de sécurité portuaire veille au quotidien sur le port et que chacune de leur intervention nous est remontée. De plus, une veille quotidienne est effectuée par nos services sur l’ensemble des réseaux internet et chaque navire pratiquant une activité commerciale au port du Cap d’Agde est référencé. 
En conséquence, si nos services sont amenés à se déplacer pour toute incivilité afin de rétablir l’ordre sur les pontons, nous nous verrons dans l’obligation après un avertissement de résilier votre contrat d’amarrage de plein droit sans qu’il en résulte une quelconque contrepartie.

Nous vous demandons de bien prendre note de cette mesure qui a pour seule finalité, la tranquillité de tout un chacun et le respect de la plaisance dont la finalité est la navigation.
Comptant sur votre compréhension, nous vous souhaitons à tous, une belle Saison Nautique

Accueil des Ports du Cap d'Agde

 

Cap d'Agde - Les locations de bateaux-cabines à quai de type   AIRBNB   dans le viseur de la Capitainerie

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI