Société : AUDE - BOURIÈGE - UBU N'EST PAS MORT !

 

AUDE - BOURIÈGE - UBU N'EST PAS MORT !

situation dramatiquement ubuesque à Bouriège, dans l'Aude, où administrations, pouvoirs publics et entreprises privées accumulent les déboires en tentant de passer en force sur des ponts dont la plupart des habitants disaient qu'ils n'étaient absolument pas accessibles à des engins gigantesques pour amener les éoliennes industrielles de Valéco ! 

Avertissement qu'ils avaient aussi donné au commissaire enquêteur, lequel s'était effectivement inquiété des problèmes d'accès !

Après les déboires du pont du Rec, place à la folie au pont du Gourga : 

La semaine dernière un convoi portant notamment une nacelle était resté bloqué au pont du Gourga et avait dû faire marche arrière (voir les photos jointes).

Mercredi 13 septembre, un autre convoi est arrivé aux environs de 9h avec la même nacelle, partiellement réduite ainsi qu'un camion grue. Le pont s’avérant être trop étroit, le 1er camion n'a pas pu passer bloquant ainsi le second et les autres camionnettes qui suivaient !!

Le tout pesant plusieurs tonnes a donc fait marche arrière et des encombrements ont eu lieu sur le pont de Bouriège, etc. etc.
Le collectif est tous les jours un peu plus inquiet puisque les sous-traitants semblent être exaspérés par la situation ce que nous pouvons comprendre ; mais les habitants leur expliquent qu'on les a induits en erreur quant aux mesures des ponts et que c'est de ce coté là qu'ils doivent exprimer leur ressentiment et non vis à vis des citoyens qui ne demandent que l'application du droit et de la loi.

Quand va-t-on prend en compte ce que les gens de bon sens et qui connaissent leur territoire disent ?

Qui va avoir le courage et l’honnêteté de reconnaître que, les voies d'accès n'y étant pas, ce permis a été acquis de façon frauduleuse ?

Qui va évaluer le gaspillage des deniers publics pour une compagnie privée qui tente de passer, avec le soutien du Conseil départemental, alors qu'elle sait très bien depuis le début qu'elle n'a pas les voies d'accès ?

Merci de contacter directement le Collectif des Résistants des ponts du Rec et de Gourga - 06 08 66 53 97 - colldesresistantsdupontdurec@gmail.com

AUDE - BOURIÈGE - UBU N'EST PAS MORT !

Michèmle SOLANS (17-09-17)
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PUB NOUVELLE OCCITANIE T
PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune