Actus Littéraires - “Mon boss veut tout changer, pas moi !” de Frédéric Adam : Enfin un roman sur les difficultés du changement dans les entreprises familiales

“Mon boss veut tout changer, pas moi !” de Frédéric Adam : Enfin un roman sur les difficultés du changement dans les entreprises familiales

“Mon boss veut tout changer, pas moi !” de Frédéric Adam : Enfin un roman sur les difficultés du changement dans les entreprises familiales

Par LIBRE-LIVRE Rubrique SHOPPING, le 16 Mai 2022

Ce sont souvent les grandes oubliées de l’économie, alors qu’elles sont indispensables à la vitalité de la France : les PME et ETI familiales sont rarement reconnues à leur juste valeur. Elles représentent pourtant 83% des structures de cette taille et génèrent 1 emploi sur 2 en France (source).

Résistantes malgré la crise, elles affichent une réelle capacité à avoir une vision à long terme, tout en faisant preuve de flexibilité et d’agilité. Indépendante de la volatilité des cours de la Bourse, elles sont plus innovantes et se révèlent à même de prendre des décisions rapidement.

Mais elles ont aussi un gros point faible : la difficulté à anticiper et à gérer leur transmission. Spécialisé dans l’accompagnement des entreprises familiales, Frédéric Adam constate souvent une complexité et une dramaturgie de la transmission.

Aux raisons objectives se superpose une part d’irrationalité, liée aux liens du sang. De fait, certaines impasses relationnelles peuvent rapidement apparaitre :

Du côté des dirigeants : celui qui impose une succession familiale pour perpétuer l’histoire de la famille avec un grand H, celui qui considère d’emblée que son fils ou sa fille n’est pas à la hauteur, ou au contraire celui qui reste aveugle face à l’incompétence de sa progéniture….

Du côté des successeurs : le refus de la reprise pour privilégier d’autres choix professionnels, le sentiment d’être en rupture avec le fondateur…

C’est donc en s’appuyant sur son expérience que Frédéric Adam a puisé l’inspiration pour son roman “Mon boss veut tout changer, pas moi !”.

Mordant, mais toujours bienveillant, ce livre est à mettre entre toutes les mains pour :

  • Prendre du recul ;
  • Oser un regard optimiste sur le changement en entreprise ;
  • Sourire avec lucidité des idées reçues qui sont autant d’obstacles à la transformation ;
  • Et partager comment une meilleure expression des besoins peut demain faciliter les choses dans l’entreprise.

Alors bienvenue chez Pinaud Chaussures, une boîte fictive qui pourrait être celle de chacun.e d’entre nous !

Un ton décalé pour oser aborder la transmission d’entreprise familiale

L’humour est un formidable moyen pour faire passer des messages autrement et accompagner vers la prise de recul. On regarde la même situation sous un angle nouveau, on ose faire un pas de côté, on s’amuse de nos travers et de nos peurs.

De par son parcours professionnel, le coach et conférencier Frédéric Adam a acquis une réelle capacité à comprendre ce qui se joue dans les relations entre individus. Lorsqu’il intervient dans une entreprise, il a ainsi une vision à 360° des différents enjeux et des challenges à relever.

Or, la plupart du temps, il constate que le changement en entreprise (la transmission de l’entreprise en est souvent un exemple important) sont douloureux à plusieurs niveaux :

Sur le sujet du temps : les projets prennent du retard par rapport à l’objectif initial ;

Sur le sujet de l’argent : il y a fréquemment des dépassements budgétaires ;

Et bien sûr, et surtout, sur le sujet de l’humain : beaucoup de collaborateurs vivent mal ces évolutions, alors même que le changement fait partie de la vie de l’entreprise.

Il a donc décidé d’écrire ce roman pour aider chacun.e d’entre nous à apprendre à bien vivre le changement en entreprise.

Frédéric souligne :

" En 25 ans de vie salariale, j’ai conduit et vécu des dizaines de changements avec plus ou moins de succès. J’ai donc à cœur de partager quelques clefs aux milliers de personnes qui chaque année vivent et/ou conduisent le changement. Mais pas en expert, avec un livre accessible et résolument optimiste !"

Dans ce roman passionnant, au ton grinçant mais toujours bienveillant, Frédéric met en scène un patron et ses collaborateurs. Il explique que la réussite d’une transformation est avant tout une affaire de communication et d’ouverture à l’autre en abandonnant plusieurs caricatures (“les patrons ne pensent qu’à l’argent”, “les salariés ne veulent pas sortir de leur zone de confort”).

Son plus : faire parler, chapitre après chapitre, tous les acteurs de l’entreprise tels que le responsable de production, le responsable d’une agence bancaire, le community manager, le dirigeant… et même la machine à café !

Sommaire

  • Attention, réelle fiction
  • Mettez une pièce et faites votre choix
  • Pinaud Chaussures sauve la planète
  • Doc en stock
  • J’haine ma banque, elle me le rend bien
  • Dépôt de départ
  • Chef d’entreprise, passion, vocation, vociférations, tête dans le guidon
  • Ça me tort, d’avoir raison
  • Panier de crabes plus quelques bigorneaux
  • TF1, l’évangile selon saint Jean-Pierre
  • Tout sauf l’Américain
  • Le fruit défendu est une grosse pomme !
  • À cœur ouvert, quoique…
  • Du neuf avec l’ancien
  • Quand l’espace s’ouvre, les langues se ferment
  • Profession responsable bonheur
  • Voix d’outre-tombe
  • Teambuilding, le petit déjeuner des champions
  • Sortir le prince
  • En mode Tapis, Bernard Tapis, pas de la moquette
  • Le coup de talon dans le dos
  • Morse sur létale
  • Un Codir façon corrida, c’est si courant
  • BFM Business. Breaking bad news
  • Passer sous une échelle porte malheur… mais moins que sous un train
  • Quand c’est noir, c’est noir
  • Recommencement
  • Battements d’aides de papillon
  • Cafard, insectes et gueule de bois
  • C’est beau l’entreprise quand tout le monde sème
  • Du 37, encore du 37, toujours du 37
  • Et ils vécurent heureux, mais pas pour longtemps
  • Et pour de vrai
  • Remerciements du bon pied

Extrait

“Tout d’un coup, mon regard se fixe sur un mail que Fernand nous a adressé dans la journée. Il ne fait pas une utilisation très intuitive de l’outil qui – je cite – « a remplacé sans efficacité les bonnes vieilles engueulades d’homme à homme ».

Je souffle sur mes doigts froids, puis j’appuie maladroitement sur le smartphone pour ouvrir le message. Putain ! Je laisse échapper un juron du fond du cœur. Je m’assois sur le capot glacé de la première voiture garée. Mes jambes flageolent à la lecture de la nouvelle. Mon père est décidément aussi imprévisible qu’il a été grand créatif. Mais là, même Little Boy, la bombe atomique larguée sur Hiroshima, a dû moins surprendre les Japonais. Je me lève, je parcours quelques mètres et je m’assois à nouveau sur un banc, oubliant la neige qui recouvre le bois d’une couche fine. Je ne prête plus attention au vent qui redouble d’intensité et me fouette le visage.

De: f.pinaud@pinaud.fr

Chers tous,

Comme vous le savez, mon fils Steve reprend les rênes de la société. Je suis sûr que vous allez réussir ensemble. Pour ma part, des problèmes de santé plus graves que prévus m’obligent à me mettre encore plus vite en retrait de la direction, je lui laisse donc total carte blanche.

Je profite de ce mail pour vous annoncer que la société traverse une phase très difficile malgré les efforts de tous. Steve vous présentera les nombreux projets de réformes qui sont les siens pour redresser la situation. J’ai confiance en lui.

J’aurai le plaisir de vous revoir dans quelques mois dès ma santé rétablie.

Cordialement et toujours du bon pied.
Fernand

PS Claire : Affichage pour ceux qui n’ont pas de boîte mail.

J’ai beau relire, je n’en crois pas mes yeux. Désastreux. Tout, le fond autant que la forme, est à revoir. Il ne me prévient pas du mail, il annonce sans plus de détails que la boîte va mal, il me refile la responsabilité de sauver le navire et c’est tout. Débrouille-toi avec cela ! Si l’un d’entre vous trouve que sa société a des sujets à régler autour de la transmission d’informations, qu’il vienne en stage ici : nous sommes les cadors de la communication droit au but, les princes du message direct.

Une colère froide m’envahit. J’ai envie de tout laisser tomber. Comment peut-on être à la fois aussi con et aussi doué ? Comment peut-on avoir la capacité de faire prospérer une telle boîte tout en étant aussi aveugle à ce qui se joue pour les autres ?”

L’avis des lecteurs et des lectrices

Voici un aperçu des témoignages laissés sur Amazon par les premiers lecteurs :

“Un roman à la fois vrai, drôle et plein d’espoir. On retrouve dans les différents personnages des collègues passés ou présents, voire ses propres attitudes au boulot. Une jolie écriture, très agréable à lire. À mettre entre toutes les mains de chefs et cadres d’entreprise !!!”

“Merci à Frédéric Adam pour ce livre plein de sens et d’humour, qui traite du changement managérial de façon bien plus subtile qu’il n’y paraît. C’est fin, c’est drôle, c’est utile, et c’est même émouvant ! Vive l’entreprise Pinaud ;-)”.

“Un livre plein d’humour au service des managers. Le changement est partout et ce livre est une ressource drôle, efficace et subtile pour bien traiter le sujet. L’entreprise Pinaud est celle de tout le monde. Je recommande fortement.”

“Le livre est bien. Très agréable à lire, ce qui pour un livre de management est assez rare. On retrouve une certaine « gouaille » digne de Frédéric Dard et de son commissaire San Antonio. C’est là une de ses originalités, pour un livre qui n’en manque pas. On entre dans la tête des personnages et de leurs réflexions, ça donne du rythme à la lecture en plus des moments clés et rebondissements. Des entreprises comme Pinaud Chaussures, on en connaît plein et on aimerait leur appliquer les idées simples et fortes sur le changement qui transparaissent à travers le récit de ce livre !”.

“Ce livre est une tuerie ! Non seulement il livre de véritables pépites sur le changement en entreprise, mais son style décapant et plein d’humour est un bonheur à lire. Son histoire nous transporte comme si c’était notre entreprise, notre quotidien. C’est un livre de référence sur le changement en entreprise, ne le ratez pas.”

À propos de Frédéric Adam

Après 25 ans de carrière dans un groupe familial, dont 10 ans de direction générale, Frédéric Adam s’est spécialisé dans l’accompagnement des entreprises familiales. Il intervient à tous les niveaux, en commençant par l’accompagnement du dirigeant lui-même, dans des situations de forts changements. Avec humour, lucidité et efficacité.

Tout simplement parce qu’il n’y a pas de mauvais talents dans les entreprises, il y a seulement des talents mal employés.

Ses atouts :

  • Un regard à 360° sur les forces et faiblesses de l’entreprise ;
  • L’accompagnement du dirigeant dans la création ou le renforcement de ses outils de gouvernance ;
  • La co-construction de stratégies d’organisation ;
  • La mise en place des organisations opérationnelles pour conduire à davantage d’efficacité et de rentabilité sans oublier l’humain et l’humain ;
  • La mobilisation et la formation des équipes managériales sur le sujet de l’impact relationnel et le métier de manager ;
  • L’accompagnement des forces de vente dans des contextes de changements forts.

Avec la publication de son premier roman, Frédéric propose des conférences sur le thème du changement en entreprise.

Pour en savoir plus

sur Amazon : https://www.amazon.fr/Mon-boss-veut-tout-changer/dp/2810620601/

sur Books on Demand : https://www.bod.fr/librairie/mon-boss-veut-tout-changer-pas-moi-frederic-adam-9782810620609

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/fredericadam/

Editeur : Books on Demand

Nombre de pages : 168 pages

Prix : 21,00 euros

“Mon boss veut tout changer, pas moi !” de Frédéric Adam : Enfin un roman sur les difficultés du changement dans les entreprises familiales

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A DÉCOUVRIR AUSSI