Béziers - Mort violente d'une jeune femme dans un parc du centre-ville de Béziers

Béziers - Mort violente d'une jeune femme dans un parc du centre-ville de Béziers

Béziers - Mort violente d'une jeune femme dans un parc du centre-ville de Béziers

Par Source parquet de Béziers, le 16 Mai 2022

Mort violente d'une jeune femme dans un parc du centre-ville de Béziers le 15 mai 2022

Dans la nuit du 14 et 15 mai 2022, un homme déclarant avoir l'habitude de dormir au Parc des poètes dans le centre-ville de Béziers, alertait le commissariat de police de la ville en affirmant avoir été témoin de l’agression d’une femme. A leur arrivée sur les lieux, les policiers découvraient une jeune femme inanimée, allongée au sol, présentant des traces de violence et qui, selon les éléments d'identification retrouvés sur elle, pourrait être domiciliée à Béziers et âgée de 32 ans. Son décès était constatée malgré l'intervention des secours.

 

Le parquet de Béziers saisissait à la fois la direction départementale de sécurité publique de l'Hérault et la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) de Montpellier.


De nombreuses investigations sont en cours pour tenter de connaître les circonstances de ce décès, notamment la garde à vue de trois hommes pouvant avoir un lien avec ces faits.

Une autopsie doit être très prochainement pratiquée à l'institut médico-légal de Montpellier.

 

En l'état des investigations, aucune piste n'est privilégiée, ni écartée pour expliquer ce décès. Tous autres éléments diffusés par la presse régionale émanant de sources non autorisées – aussi illégales qu’irresponsables pour la préservation des investigations –  tant sur la nature des faits que sur leur(s) potentiel(s) auteur(s), ne sont pour le moment pas suffisamment établis pour faire l'objet d'une communication fiable.

 

En tout état de cause, une information judiciaire sera ouverte par le parquet de Béziers en fin de journée, ce lundi 16 mai 2022.

 

À l'issue de l'ouverture de cette information judiciaire, un nouveau communiqué sera diffusé par mes soins, tant sur les qualifications pénales retenues par le parquet et le magistrat instructeur, que sur les éventuelle(s) mise(s) en examen.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI