Montpellier - La liberté d'expression doit s'appliquer partout, y compris à Montpellier.

Montpellier - La liberté d'expression doit s'appliquer partout, y compris à Montpellier.

Montpellier - La liberté d'expression doit s'appliquer partout, y compris à Montpellier.

Par Nouvelle Union populaire Ecologique et Sociale (NUPES), le 09 Mai 2022

Nous condamnons la manoeuvre de la Municipalité de Montpellier d’empêcher la tenue d’une réunion publique organisée par le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN Montpellier).

En résiliant la convention d’utilisation d’une salle de la mairie, la municipalité cherche à limiter la liberté d’expression d’Amnesty International qui par l’intermédiaire de son vice-président Jean-Claude Samouiller, devait présenter le rapport d’Amnesty International « L’Apartheid israélien envers le peuple palestinien ».

Nous tenons à réaffirmer que la liberté d’expression qui se déploie dans le cadre de la loi, doit pouvoir s’exercer en toutes circonstances, sur tout le territoire.

La censure, qu’elle soit affirmée ou déguisée, est une politique archaïque, d’un autre temps, contraire aux traditions de notre ville.

Nous tenons donc à réaffirmer notre attachement aux libertés de réunion et d’expression.

Porter atteinte à ces libertés, c’est saper le socle de notre démocratie et fragiliser notre République.

 


La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  des sites propriétés du Groupe ACTU direct est une  faculté offerte aux personnes physiques ou morales étrangères à notre site pour publier des textes sous leur seule responsabilité.

Nos sites offrent ainsi un espace de libre propos pluriel qui contribue au débat ouvert à toutes les expressions.

Ces textes n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent ni la pensée, ni la ligne éditoriale de nos sites ou de ses responsables.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI