Béziers - Béziers-Paris : et vogue le vin ! Les aventures de Séraphine sur le Rhône

Béziers - Béziers-Paris : et vogue le vin ! Les aventures de Séraphine sur le Rhône

Béziers - Béziers-Paris : et vogue le vin ! Les aventures de Séraphine sur le Rhône

Par Office de Tourisme Béziers Méditerranée, le 08 Mai 2022

Des nouvelles de Séraphine, la péniche qui vogue vers Paris avec notre vin à son bord

Les Biterrois ont été nombreux à souhaiter bon voyage à Séraphine, le 16 avril dernier, au Quai Port-Neuf à Béziers.

La péniche qui transporte les 600 bouteilles de vin du Biterrois jusqu'à Paris, a fait bien du chemin : on vous explique tout ci-dessous !

 


Aux dernières nouvelles - données par l’équipage du navire jeudi 5 mai 2022, la péniche venait de s’amarrer à Condrieu, sur le Rhône, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Lyon,  17 km au sud de Vienne.  

Péniche, équipage et chargement ont donc déjà parcouru le Canal du Midi, l’étang de  Thau, le canal du Rhône à Sète… et une bonne partie du Rhône. Soit plus de 340 km par  canaux et fleuve, depuis samedi 16 avril. Au fil de la traversée, ils se sont arrêtés en Agde, ont salué le pont d’Avignon, croisé un Canadair venu remplir ses soutes sur le Rhône, se  sont fait doubler – pardon « trémater » comme on dit en jargon maritime - par un gros  navire de croisière (110 m de long) juste avant d’arriver à Condrieu…  « Les Canaliens » - coopérative de transport en eaux intérieures (sic), c’est-à-dire sur tous les canaux et fleuves de France -, qui ont embarqué à bord de Séraphine les vins de  Béziers Méditerranée , prennent bien soin des 600 bouteilles apportées par 7 vignerons et  caves en IGP « Coteaux de Béziers », qui sont rigoureusement arrimées dans sa cale. Et  d’autres chargements les rejoignent, au fil du voyage.

Ainsi, l’Office de Tourisme promeut les vins de l’agglomération, mais aussi le transport  fluvial : parce que le réseau français de voies navigables est le plus long d’Europe, y  recourir permet de réduire l’impact environnemental du transport de marchandises. En  plus, ce réseau permet d’atteindre directement le cœur des villes, au plus près des  clients et consommateurs ! 

Pour mémoire, si vous voulez suivre le voyage de Séraphine, son équipage envoie photos  et nouvelles, que l’Office de Tourisme partage régulièrement sur son site Internet, et sur  sa page Facebook.

Quant au débarquement du vin, il est toujours prévu au port de Gennevilliers (Hauts de  Seine), après le 20 mai. Là-bas, un grossiste distribuera les vins « d’aqui » dans ses points de vente parisiens.

 

Photos OT Béziers Méditerranée

Béziers - Béziers-Paris : et vogue le vin ! Les aventures de Séraphine sur le Rhône

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI