Montpellier - La Maison de l'Orientation accueillait la SNCF et l'opération « un emploi en bas de chez moi »

Montpellier - La Maison de l'Orientation accueillait la SNCF et l'opération « un emploi en bas de chez moi »

Montpellier - La Maison de l'Orientation accueillait la SNCF et l'opération « un emploi en bas de chez moi »

Par Région Occitanie, le 09 Avril 2022

Ce jeudi 7 avril 2022 entre 13h30 et 17h30, la Maison de l’Orientation de Montpellier accueillait la SNCF et l’opération « un emploi en bas de chez moi » dans le cadre du Pacte pour l’embauche présenté le 23 mars par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et plus de 50 partenaires publics et privés. Près de 90 personnes ont ainsi pu rencontrer les recruteurs de l’entreprise ferroviaire. Rachida Lucazeau, conseillère régionale accompagnée de plusieurs recruteurs de la SNCF, étaient présents aux côtés des équipes de la Maison de l’Orientation pour échanger avec les candidats.

 

Via l’opération « Un emploi en bas de chez moi », la Région Occitanie organise des actions de recrutement dans les quartiers prioritaires. Premier partenaire de cette opération, la SNCF a lancé une campagne de 300 recrutements à Toulouse, Nîmes, Montpellier et prochainement à Narbonne (12 avril) et Millau (Date à venir) avec des propositions de CDD, CDI, d’alternance ou encore de jobs étudiants sur l’ensemble du territoire pour les métiers suivants : conducteur de train, agents commerciaux à bord des trains, opérateur circulation fret, matériel ou caténaires, opérateur d’exploitation ferroviaire. La Région déploiera également cette action courant 2022 avec la fédération des autocaristes dans le cadre du recrutement de 550 conducteurs de cars scolaires sur le réseau régional liO.

 

Il s’agit d’une des mesures issues de l’action n°1 du Pacte pour l’embauche : « Faciliter l’insertion des publics issus des quartiers prioritaires dans les métiers en tension (BTP, sanitaire et social, restauration, transport...) ». L’objectif étant de mettre directement en relation les entreprises et les demandeurs d’emplois résidant dans les quartiers prioritaires. Il s’agit ainsi de lutter contre les stigmatisations et les discriminations liées à l’adresse mais aussi contre « l’auto-censure » rencontrée chez certains candidats qui peuvent craindre de ne pas trouver leur place dans le monde du travail.

 

Présenté le mercredi 23 mars, ce Pacte pour l’embauche comprend 40 solutions concrètes pour lever les freins à l’emploi, notamment dans les secteurs qui peinent à recruter, pour répondre aux nouvelles aspirations des travailleurs et des travailleuses, augmenter le pouvoir d’achat et sécuriser les parcours. Prêts de véhicule, aides à la garde d’enfants, logement, qualité de vie au travail, confiance en soi : pour chaque frein à l’emploi rencontré par les demandeurs d’emploi, les jeunes ou les salariés en reconversion, une solution opérationnelle est apportée par l’un des partenaires de ce Pacte inédit, dans tous les territoires.

 

Photo © Antoine Darnaud - Région Occitanie

Montpellier - La Maison de l'Orientation accueillait la SNCF et l'opération « un emploi en bas de chez moi »

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI