Lavaur - Retour sur la projection débat du 26 mars à Lavaur : entre émotions et interrogations des citoyens

Lavaur - Retour sur la projection débat du 26 mars à Lavaur : entre émotions et interrogations des citoyens

Lavaur - Retour sur la projection débat du 26 mars à Lavaur : entre émotions et interrogations des citoyens

Par Maxime PERRIN, le 31 Mars 2022

Dans le cadre de la semaine pour les alternatives aux pesticides, une projection-débat autour du film « On nous enfume. Agro- industrie, quand la pomme nous empoisonne la vie » avait lieu ce samedi 26 mars à Lavaur à l’initiative de Vaurais Nature Environnement, la Confédération paysanne Tarn et Occitanie, React transnational, l'UPNET et France Nature Environnement Midi-Pyrénées, avec le soutien du collectif citoyen Respirons 81 et de l'association Coquelicots du Vaurais. Ce film retrace l’histoire des vergers industriels de Fontorbe (325 hectares appartenant au Groupe international Les Vergers du Sud / Soldive), et remet en perspective la mobilisation citoyenne des riverains qui œuvrent depuis plusieurs mois pour alerter sur leurs pratiques dangereuses pour la santé et l’environnement : fumées d’hydrocarbures pour lutter contre le gel, épandage des pesticides par grand vent.

>>> Actualité : Lucas Crosnier, Directeur des Vergers de Fontorbe et DG du groupe Les Verger s du Sud/Soldive a été placé en garde à vue le lundi 14 mars suite à des épandages de produits phytosanitaires par grands vents constatés par des riverains. Alors même que le Tarn était placé en niveau de vigilance orange pour vents violents par Météo France ce jour-là. Lucas Crosnier a convoqué les médias vendredi 25 mars pour expliquer les moyens qu’il mettra en œuvre pour lutter contre le gel et a annoncé avoir déposé deux plaintes, l'une contre la réalisatrice du film documentaire en question, l'autre contre l'association de riverains Vaurais Nature Environnement.

Un film pour raconter la mobilisation des habitants du Vaurais inquiets pour leur santé

Rappel des faits en avril 2021 : 5 nuits de feux antigel avec un large recours à des pratiques illégales (brûlage de paille mouillée mélangée à du gasoil), plusieurs milliers d'habitants réveillés en pleine nuit par d’épais nuages et une odeur insoutenable d’hydrocarbure, de nombreuses intoxications, le déclenchement du plan blanc à l'hôpital de Lavaur pour accueillir l'afflux de détresse respiratoire, l’appel en renfort des pompiers de Saint- Sulpice pour éteindre les feux devenus incontrôlables et formant d’épaisses fumées noires toxiques à des kilomètres à la ronde, etc...

Ces évènements et les pratiques industrielles des vergers suscitent les inquiétudes et la colère des riverains. La diffusion du film et le débat qui s’en suivait avaient pour but premier d’informer. Rappelons qu’en amont de sa diffusion, la direction du domaine de Fontorbe a fait pression sur les associations par voie de presse et d’avocat pour éviter la projection du film.

« La meilleure réponse qu’on pouvait faire à la direction de Fontorbe était le nombre de participants à cette soirée : près de 200 citoyens sont venus, dont des élus locaux, et nous ont fait part de leurs émotions et vives préoccupations sur les pratiques industrielles des vergers. Ils se sont interrogés sur les fumées d’avril 2021 et les épandages par grands vents constatés ce 14 mars 2022, comment s’en protéger, où en sont les procédures judiciaires. Les participants ont témoigné leur intérêt pour des outils de mesure de la qualité de l’air et la réalisation d’une étude sanitaire pour connaître l'impact des pesticides sur la santé des riverains des vergers. Beaucoup d'engouement également pour participer aux mobilisations citoyennes à venir. »

Parmi les premières victoires des combats menés par les associations de riverains : des anémomètres devraient être prochainement installés par les communes concernées. D’autres projections - débats sont à venir à Ambres, Giroussens, Labastide-Saint-Georges, Saint-Lieux -les-Lavaur, Graulhet...

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI