Tarn et garonne - Montech - Les communistes présentent les propositions de Fabien Roussel sur la santé

Tarn et garonne - Montech - Les communistes présentent les propositions de Fabien Roussel sur la santé

Tarn et garonne - Montech - Les communistes présentent les propositions de Fabien Roussel sur la santé

Par Julien Sueres, le 24 Mars 2022

« Il y a urgence de parler accès aux soins aujourd’hui dans notre pays ». C’est par ces mots que Catherine Philippe, secrétaire fédérale du parti communiste en Tarn et Garonne, a lancé la réunion publique sur la santé organisée par le comité des jours heureux. Une soirée pour expliquer à la cinquantaine de personnes dans le public les propositions du candidat Fabien Roussel. Marie Piqué, vice-présidente d’Occitanie et Laurence Cohen, sénatrice PCF du Val de Marne, ont fait le déplacement pour étayer le programme des jours heureux.

« Les communistes portent dans le programme de Fabien Roussel le recrutement de 100 000 professionnels dans les hôpitaux et de 300 000 dans les EHPAD », a détaillé d’emblée Laurence Cohen avant de poursuivre sur les conditions de travail. « Ce que demandent les soignants, ce n’est rien d’autre que la reconnaissance de leur travail, de la pénibilité », a-t-elle assuré en s’appuyant sur ces travaux d’audition au sénat.

Enfin, pour la sénatrice, c’est la tarification à l’activité qui pousse le système de santé vers des logiques de marchandisation et de gestion comptable, « et il y a effectivement un manque de spécialistes dans les zones rurales comme dans les zones urbaines », a-t-elle insisté. « Ce que nous portons en termes de propositions, que ce soit sur les recrutements ou les revalorisations salariales, nous voulons le faire en lien avec un grand plan de développement de la médecine de ville, notamment en soutenant la construction de centres de santé publics avec des médecins généralistes salariés ».

La médecine de ville et l’accès à la médecine générale, c’est justement ce dont est venue parler la vice-présidente Marie Piqué en s’appuyant sur le travail des communistes au conseil régional. « En Occitanie nous avons porté une logique de service public régional de médecine général, et en lien justement avec les hôpitaux », a-t-elle expliqué avant de revenir sur le recrutement annoncé de 200 médecins généralistes par le conseil régional.

« En Tarn et Garonne, plusieurs centres de santé ont déjà vu le jour et trois projets, à Castelsarrasin, Laguépie et Verdun-sur-Garonne, font partie des premiers territoires qui vont être soutenus par la Région », a détaillé l’élue lotoise. Pour Marie Piqué, « l’exemple Occitanie » pourrait être un excellent levier pour amplifier la mobilisation partout en France, « et tracer un chemin vers ce service public de médecine générale dont a tant besoin le pays, et participer tous ensemble à relever le défi des jours heureux avec Fabien Roussel ».

Tarn et garonne - Montech - Les communistes présentent les propositions de Fabien Roussel sur la santé

Tarn et garonne - Montech - Les communistes présentent les propositions de Fabien Roussel sur la santé

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI