Hérault - Philippe Huppé monte au front pour les Indépendants

Hérault - Philippe Huppé monte au front pour les Indépendants

Hérault - Philippe Huppé monte au front pour les Indépendants

Par Philippe Huppé Député de l’Hérault, le 17 Janvier 2022

L’Assemblée nationale examine ce lundi 10 janvier le projet de loi en faveur des indépendants.

Élu par ses pairs Vice-Président de la commission spéciale de l’Assemblée nationale exceptionnellement formée pour examiner ce texte, le député Philippe Huppé le défendra ce jour dans l’Hémicycle.

Engagé depuis le début de son mandat en faveur des artisans, le député Philippe Huppé est allé au contact des indépendants de sa circonscription afin de présenter la réforme. Vendredi dernier, il s’est notamment rendu dans la commune de Riols à la rencontre des commerçant et boulanger récemment installés.

Le 16 septembre dernier, le Président de la République avait en effet annoncé au cours des Rencontres de l'Union des Entreprises de proximité (U2P) un Plan Indépendants qui avait été salué comme « historique » par les représentants de cette catégorie professionnelle. Doté de 3 millions d’euros, il contient des propositions attendues de longue date par les artisans, commerçants et professions libérales. La loi dont le député Philippe Huppé se fait le porte-parole prévoit notamment d’instaurer un statut unique pour l’entrepreneur individuel (suppression de l’EIRL) qui protégera ainsi l’ensemble du patrimoine personnel des indépendants en cas de défaillance professionnelle. La loi a aussi vocation à rendre éligibles les indépendants à un dispositif d’assurance chômage qui leur est spécifique (ATI) lorsque leur activité n’est plus économiquement viable. Le texte prévoit encore de faciliter l'accès à la formation des indépendants, un point qui tient particulièrement à cœur au parlementaire héraultais. Par ailleurs, le Plan indépendants s’est également concrétisé par le biais du Projet de loi de finances et de financement de la sécurité sociale déjà votés. Les lois budgétaires ont notamment permis de simplifier le calcul du recouvrement des cotisations. La simplification du calcul des cotisations concernera également les conjoints collaborateurs qui se verront mieux reconnus par cette loi, en limitant le recours au statut dans le temps mais en l’ouvrant aux concubins.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI