Frontignan - Une nouvelle classe inclusive aux Lavandins

Frontignan - Une nouvelle classe inclusive aux Lavandins

Frontignan - Une nouvelle classe inclusive aux Lavandins

Par ville de Frontignan, le 14 Décembre 2021

Ce jeudi 9 décembre, Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade, Claudie Minguez, 1ère adjointe déléguée à la Ville éducatrice et Sophie Cwick, conseillère communautaire et conseillère municipale déléguée aux handicaps, accompagnés de Christophe Mauny, directeur académique des Services de l’Éducation nationale de l’Hérault et Bernard Dessimoulie, président de l’Unapei 34, ont inauguré la nouvelle Unité́ d’Enseignement Élémentaire Autiste (UEEA) des Lavandins.

Fruit d’un travail collaboratif entre l’Éducation nationale, l’Institut Médico-Educatif (IME) « Les Hirondelles-Unapei 34 » et la Ville, sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé (ARS), cette UEEA, permet à des enfants autistes de suivre leur scolarité.

Installée dans une salle spécialement aménagée pour le confort et la sécurité́ des enfants autistes, au sein de l’école des Lavandins, cette unité́ peut accueillir à plein temps 8 enfants, de 6 à 11 ans, disposant d’un diagnostic d’autisme modéré́ et n’ayant pas acquis suffisamment d’autonomie, de langage et/ou 

présentant d’importantes difficultés de communication, de comportement et de centres d’intérêt.

Ils sont accueillis par des enseignants spécialisés et des éducateurs de l’Éducation nationale et de l’IME, sur le même temps scolaire que tous les autres enfants pour favoriser le lien social, dans une salle spécialement aménagée pour le confort et la sécurité des enfants autistes (un budget de 15 000 € financé par la Ville).

Sur place, une équipe éducative assure leur accompagnement, elle est constituée de 4 professionnelles :

 

•          2 pour l’Éducation Nationale (une enseignante spécialisée et une Accompagnante des Elèves en Situation de Handicap (AESH),

•          2 pour l’IME (une éducatrice spécialisée et une Aide Médico- Psychologique (AMP).

 

La partie médico-sociale intervient au titre de son expertise de l’autisme. Un financement de l'Agence Régionale de la Santé (ARS) permet de soutenir cet accompagnement.

Avec déjà 3 unités locales d’inclusion scolaire/ULIS (classes pour des enfants à besoins spécifiques) et une classe de scolarisation précoce pour accueillir des enfants de moins de 3 ans avec mise à disposition d’une ATSEM, la Ville démontre une fois encore qu’elle a fait de l’accès de tous à l’école de la République un axe majeur de sa politique éducative.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI