Sète - Vendée Globe : un skipper sétois dévoile un projet avec Hervé Di Rosa

Sète - Vendée Globe : un skipper sétois dévoile un projet avec Hervé Di Rosa

Sète - Vendée Globe : un skipper sétois dévoile un projet avec Hervé Di Rosa

Par ville de Sète, le 13 Décembre 2021

Financer une participation au Vendée Globe 2024 en faisant réaliser une œuvre sur une voile avec Hervé Di Rosa et l’école des Beaux-Arts de Sète, c’est le projet audacieux porté par le skipper Nicolas Rouger. Il présentait les grandes lignes de son aventure jeudi 25 novembre à bord du Roquerols.

Son projet se nomme “Demain c’est loin” en référence à la chanson du groupe de rap français IAM.

L’idée de départ : faire sponsoriser le tour du monde en solitaire par l’Art.

“Cette première dans l’histoire du sport nautique a pour but de mettre la culture au cœur du projet et de faire rayonner la Ville de Sète en développant un projet à la fois sportif et pédagogique” résume Nicolas Rouger. Concrètement, le peintre Hervé Di Rosa va réaliser une œuvre qui sera reproduite par des élèves de l’école des Beaux-arts sur 300 m² de voile. Laquelle sera divisée en 300 morceaux de toile de 1 m², chacun signé par l’artiste. Ce sont ces petits morceaux de voile qui seront vendus à des particuliers ou entreprises et financeront l’aventure. Une réplique de cette voile équipera le bateau prévu pour faire le Vendée Globe. En plus du bateau, c’est donc bien une œuvre qui fera le tour du monde.

Faire partager cette aventure à la jeunesse

Pour ce défi, le skipper et son équipe ont choisi un monocoque 60 pieds Imoca d’une largeur de 5,85 m et d’une hauteur de mât de 29 m. “Il va connaître quelques travaux afin d’être prêt à participer à des courses comme la Vendée-Arctique, la route du Rhum ou encore les 900 nautiques de Saint-Tropez” précise Nicolas Rouger. L’objectif étant d’accumuler des miles pour valider le ticket d’entrée au Vendée Globe, “l’Everest des mers” comme on l’appelle parfois.

Le port d’attache étant Sète, le bateau sera mis à disposition des services culturels et sociaux de la Ville pendant deux ans entre 2022 et 2023, afin de faire participer les petits Sétois à la vie du bateau, proposer des visites éducatives et faire partager cette aventure hors du commun. Une manière de soutenir l’éducation et familiariser les jeunes à l’environnement marin dans une ville d’eau où 1 800 enfants découvrent déjà, chaque année, la pratique de la Voile grâce aux stages assurés par les éducateurs municipaux.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI