Occitanie - L'Université de Montpellier lauréate du programme d'Investissements d'avenir ExcellencES 

Occitanie - L'Université de Montpellier lauréate du programme d'Investissements d'avenir ExcellencES 

Occitanie - L'Université de Montpellier lauréate du programme d'Investissements d'avenir ExcellencES 

Par Région Occitanie, le 04 Décembre 2021

Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation a dévoilé ce 30 novembre la liste des lauréats de l'appel à projets « ExcellencES » initié dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA4). Avec son projet « ExposUM », l'Université de Montpellier, en étroite collaboration avec ses partenaires du projet d'I-SITE MUSE et un soutien conséquent de la Région Occitanie, fait partie des 15 lauréats de la première vague et confirme ainsi son leadership scientifique sur les questions liées aux enjeux environnementaux et sanitaires. 

Après évaluation par un jury international, l'Etat a décidé d'apporter 23,2 millions d'euros à ExposUM, qui viendront soutenir ses actions sur une durée de 8 ans. La Région Occitanie, pleinement engagée dans la conception de ce projet dont les ambitions concourent aux objectifs de son Pacte Vert, mobilisera également une enveloppe de 23,2 millions d'euros. Ce sont donc 46,4€ qui viendront s'ajouter aux moyens amenés par les établissements qui entourent l'Université de Montpellier : CNRS, IRD, Inrae, CIRADD, Inserm, CHU de Montpellier, ICM, Institut Agro, Ecole de Chimie ENSCM, Ifremer et Inria.  

« ExposUM » : comprendre, prévoir et lutter contre les risques environnementaux sur la santé humaine

L'Université de Montpellier et ses partenaires de l'I-SITE MUSE ont mis en place depuis 2017 une université de recherche intensive qui apporte une contribution forte à trois défis planétaires majeurs : nourrir, protéger et soigner. Au carrefour de ces trois défis, le concept d'exposome, c'est-à-dire l'ensemble des expositions à des facteurs externes et environnementaux qui peuvent affecter les êtres humains, est apparu comme un élément clé pour maîtriser certains enjeux qui impactent la santé des femmes et des hommes.

Pour mieux comprendre, prévoir et lutter contre ces risques pour la santé humaine, l'Université de Montpellier, la Région Occitanie et 11 établissements partenaires ont imaginé la création de l'Institut ExposUM, qui sera emblématique pour l'Université et son territoire, en tant qu'outil visionnaire pour réunir les communautés impliquées et répondre aux défis qui se posent aussi bien localement qu'à l'échelle de la planète. Ce projet sera porté par le Pr Eric Delaporte.

« Je me félicite de la décision du Gouvernement appuyée sur les recommandations du jury international. C'est un succès majeur pour toute la communauté scientifique montpelliéraine qui, autour de l'Université de Montpellier, démontre une fois encore sa capacité de mobilisation sur des enjeux qui impactent l'ensemble de la population mondiale. C'est aussi une belle reconnaissance de notre capacité à conduire collectivement de grands projets qui font que Montpellier est plus que jamais un territoire reconnu pour son impact sur la formation et la recherche dans ces domaines à l'échelle internationale » indique Philippe Augé, Président de l'Université de Montpellier.

Un projet en phase avec les politiques publiques territoriales

La Région Occitanie, impliquée dès sa conception à cette dynamique collective et structurante, mobilisera donc un financement de 23,2 millions d'euros pour soutenir les actions en lien avec sa stratégie pour la Recherche, l'Innovation et l'Enseignement Supérieur, comme notamment le développement de plateformes de recherche mutualisées de pointe, la diffusion de l'innovation ou la formation aux métiers de demain.

 

Seul projet labellisé en Occitanie, « ExposUM » est en effet une opportunité pour le territoire et ses habitants, fortement impactés par les bouleversements environnementaux (changement climatique, modification de l'utilisation des terres, perte de biodiversité, perturbation des cycles de l'eau et des éléments inorganiques, conséquences sociales, économiques, ...). Par exemple, les recherches menées permettront de lutter contre la prolifération du moustique tigre et lutter contre les infections dont il peut être porteur.

 

« Je me réjouis de la nomination du projet ExposUM comme lauréat de l'appel à projet ExcellencES. Le travail de recherche collectif que va mener l'Université de Montpellier et ses partenaires sur l'impact des facteurs extérieurs et de notre environnement sur la santé est essentiel. Mieux comprendre ces phénomènes, c'est pouvoir mettre en place des politiques publiques plus adaptées et innovantes sur le territoire régional. C'est pourquoi j'ai voulu donner toutes les chances de réussite à ce projet par un fort soutien financier. Ce nouvel institut sera également un atout pour le projet Med Vallée porté par Michaël Delafosse, président de la Métropole de Montpellier, en venant appuyer l'implantation et le développement d'entreprises. Soutenir un projet de recherche, c'est construire l'avenir de notre région et garantir son potentiel d'innovation. Avec cette distinction, l'Université de Montpellier fait rayonner en France et à l'international notre excellence universitaire et ses chercheurs. » a notamment déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Les principaux objectifs des acteurs d'«ExposUM » seront de :

Regrouper des moyens importants autour d'une ou d'un scientifique de renom, pour aborder des sujets clés comme l'apport de la science des données, ou la construction des politiques publiques ;

Renforcer les plateformes technologiques de pointe qui permettent d'évaluer les risques, de mesurer les concentrations en polluants, de suivre leurs effets sur la santé, via le recrutement d'ingénieurs ;

Lancer des projets de recherche sélectionnés par des experts, et de jeunes scientifiques seront recrutés afin d'ouvrir les voies de nouvelles découvertes ;

Allouer des moyens, humains et financiers aux projets les plus prometteurs en vue de transformer les connaissances en produits ou services qui seront directement utiles à la société ;

Créer des cycles de formation à Montpellier, mais aussi dans les zones où certains risques émergents sont particulièrement importants, afin de préparer les nouvelles générations de scientifiques et de contribuer à la diffusion des savoirs.

Un plan d'actions ambitieux

« ExposUM », en s'appuyant sur un réseau de collaborations qui s'étend depuis Montpellier à l'international, permettra d'aborder l'ensemble des facteurs externes et environnementaux qui peuvent affecter la santé des êtres humains. Aujourd'hui, les impacts de l'exposome ne sont plus à démontrer sur l'émergence de maladies infectieuses, et ils sont suspectés voir identifiés de plus en plus précisément sur certaines formes de cancer. C'est une réelle rupture qui s'appuie sur une vision unificatrice et multidimensionnelle, et qui apparait comme un élément clé pour maîtriser certains enjeux qui impactent la santé.

L'appel à projets ExcellencES

Lancé en mars 2021 dans le cadre du Programme d'Investissements d'avenir, et doté d'une enveloppe d'environ 800 millions d'euros, l'appel à projets ExcellencES se déploie en trois vagues et vise « à reconnaitre l'excellence sous toutes ses formes et à accompagner les établissements d'enseignement supérieur et de recherche porteurs d'un projet de transformation ambitieux à l'échelle de leur site dans la mise en œuvre de leur stratégie propre, élaborée à partir de leur dynamique territoriale et de leurs besoins spécifiques afin d'atteindre les meilleurs standards internationaux dans le domaine d'excellence qui les caractérise.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI