Béziers - 4 hommes en détention provisoire pour des vols avec arme, de nuit, dans des résidences

Béziers - 4 hommes en détention provisoire pour des vols avec arme, de nuit, dans des résidences

Béziers - 4 hommes en détention provisoire pour des vols avec arme, de nuit, dans des résidences

Par Source parquet de Béziers, le 19 Novembre 2021

Le 14 novembre 2021 à trois heures du matin, dans une rue du quartier de la Madeleine au centre-ville de Béziers, une femme surprenait dans son domicile deux individus cagoulés et vêtus de noir qui l'agressait en l'aspergeant de gaz lacrymogène.

Ils prenaient la fuite après avoir dérobé des bijoux et deux téléphones.

La victime, choquée, alertait la police nationale et déposait plainte.

Elle refusait de se faire examiner par un médecin.  Les policiers de l'identité judiciaire du commissariat de Béziers procédaient à des constatations et la BAC jour effectuait une surveillance du quartier.

Vers 16h45, alors que les policiers tentaient de procéder au contrôle d’un individu, celui-ci prenait la fuite en se débarrassant d’un sachet contenant des bijoux. Il était interpellé alors qu’il s’apprêtait à entrer dans un appartement squatté à l'intérieur duquel deux autres individus étaient interpellés.

A même le sol de ce squat étaient retrouvés plusieurs bijoux, valises et sacs de voyage.

Un quatrième mis en cause était interpellé une demi-heure plus tard à son arrivée dans cet appartement. Il était trouvé lui aussi porteur de nombreux bijoux . Une perquisition effectuée par les enquêteurs du groupe d'appui judiciaire du commissariat de Béziers (GAJ) permettait la découverte supplémentaire de plusieurs téléphones, de bijoux, de montres, de sacs de voyages, de valises, de plusieurs pièces d’identité, de cagoules et d’une bombe lacrymogène.

Au cours de leur garde à vue, les quatre mis en cause déclaraient squatter l’appartement mais affirmaient ne pas se connaître. Ils prétendaient ignorer pour l'essentiel l’origine des objets découvert.

La victime du vol avec violence du quartier de la Madeleine reconnaissait la plupart des objets qui lui avaient été dérobés.

Les premières investigations permettaient également aux policiers de faire le lien avec quatre autres vols commis dans des résidences de Valras-Plage (vol avec menace d'une arme de poing au préjudice d'une femme à son domicile commis par trois individus le 7 novembre 2021 vers 4h du matin), Béziers et Villeneuve les Béziers.

Le 16 novembre 2021, le parquet ordonnait la présentation des quatre hommes au tribunal judiciaires de Béziers aux fins d'ouvrir une instruction des chefs de vols avec arme, vols aggravés et recels de vols. Ils étaient tous les quatre mis en examen par un juge d'instruction et placés en détention provisoire tard dans la soirée par le juge des libertés et de la détention.

Les quatre hommes interpellés à l'identité encore incertaine se déclarent tous sans-domicile-fixe, en situation irrégulière. Trois d'entre eux affirment être Algériens et le quatrième Marocain, ce dernier prétendant être mineur en dépit de son apparence physique faisant présumer sa majorité depuis plusieurs années.

 

Les investigations se poursuivent désormais sous l'autorité du magistrat instructeur aux fins de préciser le rôle éventuel de chacun des protagonistes, leur identité et de déterminer la provenance de l'ensemble des objets saisis.

 

Le vol avec usage ou menace d'une arme est un crime faisant encourir la peine maximale de 20 ans de réclusion criminelle, outre des peines complémentaires telle que l'interdiction définitive du territoire français.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI