Actus Vins & Spiritueux - Alma Cersius, entre Terres et Ciel et résolument différente

Alma Cersius, entre Terres et Ciel et résolument différente

Alma Cersius, entre Terres et Ciel et résolument différente

Par VINS & TERROIRS - Sarah Hargreaves, le 15 Octobre 2021

Alma Cersius, entre Terres et Ciel et résolument différente

Aux portes de Béziers, la cave coopérative Alma Cersius rassemble 160 viticulteurs, 1200 hectares entièrement classés en IGP Pays d'Oc et Coteaux de Béziers. L'innovation et la réponse à la demande de ses clients est sa signature. La cave affiche un succès qui fait honneur au modèle coopératif languedocien : la rémunération des viticulteurs a doublé en 15 ans. 

Une Histoire de convictions et d'opportunités saisies au bon moment

En 1987, la cave de Portiragnes, Villeneuve-lès-Béziers et Cers prend le train de l'IGP Pays d'Oc dès sa création, et, avec elle, des vins de cépages. "En pleine crise viticole, nous avons pris le parti de miser sur la demande de nos marchés. Nos viticulteurs ont planté les cépages qui répondaient à cette demande, nous nous sommes équipés en cave pour exprimer les signatures aromatiques de chacun d'eux", explique le président de la cave, Marc Robert. A l'époque, la cave commercialise tous ses volumes en vrac.

A partir de 2005, la cave travaille à valoriser sa production en mettant ses vins en bouteilles. Mais auparavant, elle fait faire une étude de marché par Ernst & Young auprès de consommateurs recrutés au rayon vin de grandes surfaces. "A l'arrivée, nous avions une analyse fine de notre demande et un boulevard pour vendre nos vins aux acheteurs de la grande distribution. Ils n'avaient jamais vu une cave coopérative faire cet exercice et nous l'avions fait chez eux !", précise Marc Robert. 

2007 est le premier millésime mis en bouteilles, "et notre premier salon Vinisud, où nous sommes arrivés, tout nouveaux metteurs en marché mais déjà riches d'une réflexion solidement étayée sur notre gamme".

Un créatif est embauché pour définir l'identité visuelle et le nom de la cave : entre Terres et Ciel, ce sera Alma Cersius, l'âme et le dieu romain du vent du Nord, le Cers, et encore, le nom d'une des communes de la cave.

Un modèle coopératif de réussite

Dès 1980, les sélections parcellaires ont été mises en place sur tout le vignoble. Depuis plus de 15 ans, par la dégustation de baies dans chaque parcelle, la cave détermine le profil aromatique de chaque cuvée. Et une ultime dégustation de baies valide la date des vendanges, déclenchées à pleine maturité. 

Sur un terroir composé de galets roulés et complété d'argilo-calcaire, l'influence maritime apporte fraîcheur et salinité aux cuvées d'Alma Cersius, dont les succès s'enchaînent : In Vino Erotico et son célèbre caméléon deviennent l'emblème de la cave et de sa capacité à créer des marques à forte identité et à excellent rapport prix-plaisir entre 5 et 10 €. 

Au-delà des étiquettes drôles et travaillées qui motivent le premier achat, Alma Cersius s'appuie sur la qualité irréprochable de ses produits pour susciter des revenez-y à tous les coups chez ses clients ! Elle est à l'heure actuelle l'une des caves coopératives les plus médaillées de la région dans les concours internationaux de dégustation !

Les marchés nationaux et l'export marchent très fort mais la cave s'appuie sur ses viticulteurs pour être d'abord prophète en son pays : "nos adhérents sont nos meilleurs ambassadeurs : notre mot d'ordre est qu'ils doivent apporter une bouteille d'Alma Cersius partout où ils vont déjeuner ou dîner", explique Guillaume Bonzoms, "leur engagement est total, de la vigne au verre. Là où d'autres peinent à maintenir le nombre de leurs adhérents, des hectares engagés et des hectolitres traités, nous progressons : la rémunération des viticulteurs a doublé depuis 2005 et nous accompagnons leurs enfants dans les reprises d'exploitation."

Toujours plus ancrée dans son territoire

La cave est certifiée Haute Valeur Environnementale (HVE) depuis 2020. Cette certification du Ministère de l'Agriculture valide le respect d'indicateurs de résultats relatifs à la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de l'irrigation. Délivrée pour la cave Alma Cersius en tant que collectif, elle mobilise l'ensemble des viticulteurs adhérents et matérialise leur engagement dans le respect de l'environnement.

En 2020, un soleil radieux remplace le caméléon comme signature visuelle de la cave. "Le caméléon représentait bien notre capacité d'adaptation... mais ne reflétait pas notre ancrage languedocien et biterrois !" précise en souriant le directeur Guillaume Bonzoms. 

En outre, d'autres cuvées parlent désormais de la cave qui ne se résume plus au sympathique reptile : La Tête Ailleurs (en rouge), Les Pieds dans l'Eau (en rosé) et Les Yeux Dans les Etoiles (en blanc) sont également devenus des incontournables des rayons. 

Une cuvée limitée, super-premium, Terra Patres a ensuite rejoint cette gamme.

Les communes de la cave sont au contact de la Zone Natura 2000 de la plaine biterroise qui englobe nos vignes à l'intérieur des terres, puis une zone littorale d'étangs et un remarquable cordon dunaire. Pour marquer l'implication des vignerons dans la protection de cet écosystème, la collection Gardian (en blanc, rosé et rouge) est dédiée aux femmes et aux hommes qui œuvrent avec passion et authenticité à maintenir les équilibres de la biodiversité locale par l'élevage de chevaux et taureaux camarguais sur les terres jouxtant les vignes d'Alma Cersius.

Nouveautés 2021 : fêtons l'été indien en rosé !

La cave aura commercialisé 6 millions de bouteilles en 2021, dont 85% à l'export. Les ventes en bouteilles représentent les deux tiers de la commercialisation. Pour autant, Alma Cersius ne dispose pas encore de sa propre chaîne d'embouteillage, compétence jusqu'ici déléguée à des prestataires externes. Mais le travail sur une nouvelle structure avec une belle capacité d'accueil de clients professionnels et particuliers, un musée du vin et un espace de stockage et d'embouteillage, est en cours. 

Enfin, 2020 a vu la naissance d'une nouvelle cuvée en rosé, Miss Alma (7,50 €), dans une bouteille aux courbes gracieuses, une étiquette nacrée avec une fine silhouette féminine espiègle et dansante. Issu des cépages à peaux fines qui font la signature des rosés languedociens, le grenache et le cinsault, il présente une ravissante robe opaline, un nez expressif et fin entre fleurs blanches et roses, pêche de vigne, pamplemousse rose et groseille. La bouche tendue sur un fil d'acidité cristallin offre des arrondis séduisants en diable ! Au sortir d'un tournant 2020-2021 qui n'a rien eu d'habituel pour aucun de nous, nous nous sommes ditsque nous aimerions prolonger votre été sous notre soleil radieux entre Terres et Ciel, avec notre Miss Alma (échantillon sur demande) !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A DÉCOUVRIR AUSSI