Montpellier - Le street-artiste Bella Bah réalise une fresque hommage au soutien du Département

Montpellier - Le street-artiste Bella Bah réalise une fresque hommage au soutien du Département

Montpellier - Le street-artiste Bella Bah réalise une fresque hommage au soutien du Département

Par Département de l'Hérault, le 05 Octobre 2021

Ce jeune de 19 ans a rejoint l’association Line Up avec laquelle il a conçu ce projet de fresque réalisée au Collège Joffre à Montpellier : une œuvre pour dire merci au Département et raconter la réussite de son parcours d’intégration.

 

Elève brillant, artiste prometteur

Né en Guinée, Bella Bah a quitté son pays pour de meilleures conditions de vie. Pris en charge par le Département à son arrivée à Montpellier en 2018 en tant que mineur non accompagné, il est d’abord hébergé à l’hôtel puis orienté vers un lieu de vie dans le Gard où il poursuit sa scolarité avec brio, 1er de classe en section Industries graphiques au Lycée Frédéric Mistral à Nîmes.

A sa majorité, il a pu bénéficier d’un contrat jeune majeur avec le Département pour poursuivre son parcours d’intégration. En apprentissage chez le sérigraphe ANAGRAPHIS à Saint-Georges-d’Orques, Bella Bah a proposé au Département de réaliser une fresque pour le remercier de son soutien.

Il a travaillé son projet avec Line Up, avec laquelle il murît son style en compagnie d’artistes confirmés tels que Zest.

 

Une œuvre d’art pour lutter contre les idées reçues

Pour la cour du collège Joffre, Bella Bah a imaginé une fresque aux couleurs vives représentant un flamant rose, animal emblématique de l’Hérault et oiseau migrateur, symbole du voyage, du mouvement. La mixité de couleurs évoque sa Guinée natale.

C’est cette richesse culturelle et artistique que Bella Bah souhaite partager avec les élèves de l’établissement. En plus de les sensibiliser à l’art, son œuvre est un témoignage de la réussite de l’intégration de nombreux mineurs non accompagnés, loin des préjugés.

Des rencontres entre les collégiens et Bella Bah seront organisées tout au long de l’année : elles permettront aux élèves, familles et professeurs de prendre conscience des destins de ces mineurs qui ont tout quitté pour redémarrer une nouvelle vie.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI