Mende - Projet de loi de finances 2022 : pour Laurent Suau, un budget de continuité qui doit soutenir la relance dans les territoires

Mende - Projet de loi de finances 2022 : pour Laurent Suau, un budget de continuité qui doit soutenir la relance dans les territoires

Mende - Projet de loi de finances 2022 : pour Laurent Suau, un budget de continuité qui doit soutenir la relance dans les territoires

Par ville de Mende, le 29 Septembre 2021

L’Association des Petites Villes de France (APVF), dont Laurent SUAU est administrateur, a pris connaissance des principales dispositions concernant les collectivités territoriales dans le projet de loi de finances pour 2022.

Ce projet de budget de l’Etat est dans la continuité des quatre précédents. Laurent SUAU salue ainsi la stabilité des concours financiers de l’Etat aux collectivités territoriales dont le bloc communal. Le maintien du niveau des dotations de soutien à l’investissement public local est également à souligner : plus d’un milliard d’euros pour la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR).

Une hausse, certes faible, de 5 millions d’euros des dotations de solidarité urbaine et rurale (DSU et DSR) reste malgré tout une bonne nouvelle.

Avec le besoin de démarrage rapide des projets, et notamment des opérations retenues dans le cadre du Programme Action Cœur de Ville et Petites villes de demain, Laurent SUAU demande des éclaircissements concernant l’abondement exceptionnel de 350 millions d’euros de dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) et la clé de répartition de ces crédits. Conformément aux engagements pris par le Premier ministre, le 10 septembre dernier à Cenon, lors des 23èmes Assises des petites villes, ils devraient financer, notamment, les actions de revitalisation des petites villes dont fait partie Mende.

Les petites villes comme Mende ont besoin de visibilité et de ce point de vue les CRTE (contrats de relance et de transition écologique) en cours de finalisation en Lozère entre la préfecture et les collectivités locales doivent servir cette ambition.

Le budget 2022 de l’Etat doit être à la hauteur des nouveaux défis qui s’imposent, dans une société marquée par les fractures sociales et territoriales et répondre aux enjeux écologiques majeurs. Il doit aussi apporter un soutien particulier aux collectivités territoriales qui assurent un maillage dynamique.

Dans cette optique, l’APVF réitère la proposition qu’elle a faite au Premier ministre lors de ses Assises à Cenon, d’un nouveau pacte de confiance entre l’Etat et les collectivités territoriales donnant plus de visibilité à long terme sur l’évolution des dotations, une plus grande liberté d’emploi des dotations d’investissement, et enfin permettre une vraie contractualisation sur les grands enjeux des politiques d’avenir définis en concertation.

Au-delà d’une simple loi de finances, c’est bien de confiance dont ont besoin les collectivités telles Mende dans leur relation avec l’Etat pour réussir, ensemble, la relance dans les territoires

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI