Blagnac - HAUTE-GARONNE - BLAGNAC - L'aéroport de Toulouse Blagnac est parmi les moins performants...

Blagnac - HAUTE-GARONNE - BLAGNAC -  L'aéroport de Toulouse Blagnac est parmi les moins performants...

Blagnac - HAUTE-GARONNE - BLAGNAC - L'aéroport de Toulouse Blagnac est parmi les moins performants...

HAUTE-GARONNE - BLAGNAC -  L'aéroport de Toulouse Blagnac est parmi les moins performants en termes de vols retardés ou annulés.

Gate28, le spécialiste européen de l’indemnisation des retards aériens, vient de publier les résultats de son baromètre de la ponctualité des aéroports français pour le deuxième trimestre 2017. Ce baromètre dresse le classement des aéroports français ayant enregistré sur le trimestre le plus fort taux de vols annulés ou retardés de plus de trois heures.
 
Bonne nouvelle pour les voyageurs : le deuxième trimestre 2017 a montré de nets signes d’amélioration du transport aérien par rapport au précédent, et ce dans les sept aéroports qui sont suivis sur le territoire national. Les incidents recensés - retards de plus de trois heures ou annulations -  ont été moins nombreux à perturber les vols dans ces principaux aéroports.
Pour le 2ème trimestre 2017, le top 3 des aéroports sujets au plus fort taux d’incidents s’établit ainsi :

1. Lyon Saint Exupéry, avec un taux de 1,63% (48 200 passagers impactés), contre 2,11% au trimestre précédent.

2. Toulouse-Blagnac, avec un taux de 1,31% (34 900 passagers impactés), contre 2,42% au trimestre précédent.

3. Paris Charles de Gaulle, avec un taux de 1,11% (208 800 passagers impactés), contre 1,21% au trimestre précédent.

L’aéroport de Paris Orly arrive en quatrième position avec un taux d’incidents de 0,97%, suivi par Marseille-Provence (0,91%) et Bordeaux-Mérignac (0,75%). L’aéroport ayant enregistré le moins d’incidents au cours du trimestre est celui de Nice Côte d’Azur, avec un taux de 0,67%.

Pour le deuxième trimestre consécutif, Lyon Saint Exupéry et Toulouse-Blagnac se retrouvent donc aux premières places de ce classement.
 
Au trimestre précédent, l’aéroport toulousain était arrivé en tête, loin devant le lyonnais.

Rappelons que lors de la 1ère édition de ce Baromètre (quatrième trimestre 2016), Lyon était déjà arrivé en tête du classement avec un taux d’incidents de 0,7%. Toulouse se classait alors en 3ème position avec 0,65%, derrière Nice (0,67%).
 
De fortes améliorations sur l’ensemble du territoire
 
Les résultats de cette édition du baromètre révèlent une diminution significative des incidents. Alors que le nombre total de mouvements d’avions a augmenté de plus de 20% par rapport au trimestre précédent, le taux de problèmes enregistrés dans les aéroports considérés a largement chuté.
 
Ces bons résultats doivent toutefois être pondérés : en effet, le premier trimestre avait été fortement perturbé par des grèves, notamment celles organisées par les hôtesses et stewards de la compagnie Air France.
 
En termes de vols retardés, l’aéroport de Paris Charles de Gaulle reste l’aéroport le plus problématique puisque, comme au premier trimestre, il a enregistré les trois pires retards de la période.
 
À propos de Gate28 - www.gate28.fr

Gate28, le spécialiste européen de l’indemnisation des retards aériens, a été lancé en 2015 pour défendre le droit aux indemnités des passagers aériens en Europe. En s’appuyant sur la base de données Lennoc Flight Intelligence, la mieux renseignée du marché aérien, Gate28 fournit un service rapide, sans frais en cas d’échec. L’entreprise a déjà accompagné des milliers de demande de compensation financière pour des retards ou des annulations de vol.

GATE 28 (24-07-17)

 

Témoin d'un évènement ... une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI


 

Retrouvez toute l'actualité l'actualité de la région Occitanie Occitanie-Tribune.