Europe - Soutien des députés à l'intégration européenne de la Bosnie-Herzégovine

Europe - Soutien des députés à l'intégration européenne de la Bosnie-Herzégovine

Europe - Soutien des députés à l'intégration européenne de la Bosnie-Herzégovine

Par , le 25 Juin 2021

  • Le bon fonctionnement des institutions démocratiques est une condition préalable à l’obtention du statut de pays candidat 
  • Les députés condamnent les tentatives visant à fragiliser l’État  
  • Appel à une réponse coordonnée face à la pression migratoire 

Dans un rapport adopté jeudi, le Parlement salue les efforts de la Bosnie-Herzégovine pour avancer sur le chemin de l’UE mais exige de nouvelles réformes substantielles.

Réagissant aux rapports 2019-2020 de la Commission sur la Bosnie-Herzégovine, les députés appellent le Conseil européen à continuer de soutenir la perspective européenne de la Bosnie-Herzégovine, ‘‘notamment en envoyant un message positif sur l’octroi du statut de pays candidat’’.

Ils reconnaissent les efforts fournis par la Bosnie-Herzégovine pour traiter certains aspects essentiels mentionnés dans l’opinion de la Commission sur la demande d’adhésion du pays à l’UE, mais rappellent que le fonctionnement efficace des institutions démocratiques indépendantes et responsables est une condition préalable à la progression du processus d’intégration à l’UE, notamment à l’obtention du statut de candidat. Les réformes dans les domaines du fonctionnement démocratique, de l’État de droit, des droits fondamentaux et de l’administration publique sont essentielles, ajoutent-ils.

Au vu des tentatives visant à saper l’État et les valeurs constitutionnelles du pays, le Parlement exprime son soutien sans faille à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine. Il rappelle que le chemin vers l’UE dépend d’une paix durable, de la stabilité et d’une véritable réconciliation qui garantisse le caractère démocratique et multiculturel du pays.

Réformes constitutionnelles et électorales

Les députés soulignent que la Bosnie-Herzégovine doit s’attaquer aux lacunes dans son cadre constitutionnel et faire avancer les réformes qui permettront d’aboutir à un état pleinement fonctionnel et inclusif.

Le rapport appelle également les autorités à reprendre les négociations inclusives sur la réforme électorale, afin d’éliminer toutes les formes d’inégalités et de discriminations dans le processus électoral. Il souligne que l’accord concernant les élections à Mostar a permis aux citoyens de la ville de voter aux élections locales de 2020 pour la première fois depuis 2008.

Pression migratoire

Préoccupés par la pression migratoire croissante aboutissant à des situations humanitaires dramatiques, les députés en appellent à une réponse coordonnée et stratégique sur tout le territoire, permettant une meilleure gestion des frontières et garantissant une capacité d’accueil suffisante dans le pays. Ils appellent en parallèle à renforcer la lutte contre la criminalité transfrontalière en consolidant la coopération stratégique avec les pays limitrophes et les agences européennes compétentes.

Citation

Le rapporteur Paulo Rangel (PPE, PT) a déclaré: ‘‘La Bosnie-Herzégovine est au cœur de l’Europe et sa diversité est au fondement de l’ADN européen. D’autres réformes, qui s’appuieront sur les modestes progrès réalisés à ce jour, sont nécessaires. Nous soutenons un dialogue inclusif impliquant des réformes qui permettront à la Bosnie-Herzégovine d’avancer sur le chemin de l’UE et d’obtenir le statut de pays candidat. Cela ne sera possible qu’en affirmant la nature pluraliste du pays et en garantissant une démocratie fonctionnelle où tous les peuples et les citoyens sont égaux!’’

Le rapport a été adopté par 483 voix pour, 73 contre et 133 abstentions.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI