Valras-Plage - 8 mois de prison et mandat de dépôt pour rébellion et outrages sur la police municipale

Valras-Plage - 8 mois de prison et mandat de dépôt pour rébellion et outrages sur la police municipale

Valras-Plage - 8 mois de prison et mandat de dépôt pour rébellion et outrages sur la police municipale

Par Source parquet de Béziers, le 08 Juin 2021

8 mois de prison et mandat de dépôt pour rébellion et outrages sur la police municipale de Valras-Plage.

Le mercredi 26 mai 2021, le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un homme, âgé de 21 ans et domicilié à Béziers, à une peine de 8 mois d’emprisonnement avec maintien en détention pour des faits de rébellion et outrages à personne dépositaire de l’autorité publique. Le mis en cause n’ayant pas interjeté appel dans le délai de 10 jours, le jugement est devenu définitif.

Le 24 mai 2021, un équipage de la police municipale de Valras-Plage décidait de contrôler un scooter qui avait attiré leur attention du fait du bruit prononcé de son pot d’échappement.

Le conducteur présentait une attestation d’assurance valide mais n’était pas en mesure de fournir les autres documents. Contestant la légitimité du contrôle, il s’emportait et proférait des injures à l’égard des policiers municipaux qui demandaient alors des renforts. Un second équipage arrivait sur place et tentait d’apaiser la situation mais l’individu, toujours aussi virulent,  repoussait l’un des policiers et tous deux chutaient au sol. Il saisissait le policier au niveau du cou mais il était finalement maîtrisé et conduit à la gendarmerie de Valras-Plage où il était placé en garde à vue.

Il reconnaissait s’être emporté lors du contrôle et s’être rebellé mais niait avoir proféré des injures. Présenté au parquet de Béziers le 25 mai 2021, il continuait à adopter un comportement virulent. Il était placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention dans l’attente de son procès le lendemain en comparution immédiate. Il avait déjà été condamné à 5 reprises entre 2017 et 2021, notamment pour des faits de vol dans un local d’habitation, d’infractions à la législation sur les stupéfiants et des délits routiers mais n’avait jamais été incarcéré jusqu’à présent.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI