Pyrénées-Orientales - Un besoin urgent de renouvellement dans le canton 10 de Perpignan-5

Pyrénées-Orientales - Un besoin urgent de renouvellement dans le canton 10 de Perpignan-5

Pyrénées-Orientales - Un besoin urgent de renouvellement dans le canton 10 de Perpignan-5

Par Francis DASPE, candidat France Insoumise sur le canton 10 de Perpignan-5 Canohès, le 16 Mai 2021

Le canton 10 de Perpignan-5, comprenant également la commune de Canohès, illustre l’état de confusion et de dégradation politiques dans les Pyrénées-Orientales. La situation est ubuesque mais hélas représentative du « vieux monde politique » caractérisé par les zigzags les plus ébouriffants dont les citoyens ne veulent plus.

Nous avons un conseiller départemental sortant élu en 2015 comme socialiste (mais déjà si peu de gauche…) devenu entretemps candidat de la droite et le parti Les Républicains. Une autre conseillère départementale sortante, socialiste, fuyant ce canton, mais qui n’ayant pas réussi à se parachuter dans l’Agly s’est rabattue sur le canton voisin jugé plus accueillant, mais tout de même déserté par la présidente du Conseil départemental pour un autre réputé plus sûr…

A droite et à l’extrême droite, la situation est du même acabit ! L’ancien candidat de droite en 2015, ancien opposant de droite au maire de Canohès (conseiller départemental socialiste, nouvellement maire de droite, j’espère que vous suivez !) aurait voulu obtenir l’investiture du Rassemblement National. Celle-ci a été donnée à sa colistière aux dernières municipales, élue en deuxième position et devenue collaboratrice du maire d’extrême droite de Perpignan… Les deux seront donc candidats à ces départementales !

La porosité de ce personnel politique s’explique notamment par un opportunisme veule et un manque flagrant de convictions. Plus que jamais, ce canton a un besoin urgent de renouvellement. La candidature de La France Insoumise que je porte avec Carole Gohier, avec pour remplaçants Siegfried Sarda et Charlotte Lado, dans le cadre de la liste « Pour des Pyrénées-Orientales populaires, écologistes et solidaires », bénéficiant d’une entente avec EELV et Génération.s qui ne présentent pas de candidats, incarne ce nécessaire renouvellement des candidats, des idées et des pratiques.

Face à tous ces embrouillaminis et à ces perspectives d’inévitables manquements à la parole donnée, les 20 et 27 juin prochains, le bulletin France Insoumise Francis Daspe / Carole Gohier sera le vote nécessaire, utile, efficace et raisonnable.

 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI