Carcassonne - Antoine Maurice et Marie Toussaint alertent sur la pollution due à l'ancienne mine d'or

Carcassonne - Antoine Maurice et Marie Toussaint alertent sur la pollution due à l'ancienne mine d'or

Carcassonne - Antoine Maurice et Marie Toussaint alertent sur la pollution due à l'ancienne mine d'or

Par L'Occitanie Naturellement, le 12 Mai 2021

Mercredi 12 mai, Antoine Maurice, tête de liste écologiste aux élections régionales, a reçu la députée européenne Marie Toussaint à Salsigne. Ils ont pu visiter les différents sites de l’ancienne mine d’or de cette ville de l’Aude, aujourd’hui extrêmement pollués à l’arsenic.

Salsigne, l'un des sites les plus pollués de France

Si Antoine Maurice a choisi de recevoir Marie Toussaint à Salsigne, c’est pour alerter sur le drame qui se joue sur ce site, aujourd’hui considéré comme l’un des plus pollués de France. La députée européenne et juriste en droit international de l'environnement est connue pour avoir participé à « l’Affaire du siècle ». En 2018, avec son association Notre affaire à tous, elle avait poursuivi l’État pour son inaction face au réchauffement climatique. Aujourd’hui, elle est particulièrement engagée sur les questions de santé environnementale.

Les deux écologistes étaient accompagnés de la conseillère régionale, Marie-France Barthet, du directeur de recherche sur les mesures de pollution, Philippe Behra, du maire de Lastours, Max Brail et des colistier.e.s de la liste L’Occitanie Naturellement, Xavier Bigot, Justine Torrecilla, Albert Cormary, Olivier Fernandez et Sophie Fleckenstein.

« Quand une industrie fait du profit, il serait normal qu’elle participe à la dépollution »

Marie-France Barthet, conseillère régionale et colistière de L’Occitanie Naturellement, travaille sur ce problème depuis plusieurs années. « Après les inondations de 2018, des chercheurs ont fait des prélèvements dans les boues et l’eau autour du site de l’ancienne mine de Salsigne. Ils sont venus m’alerter sur les taux très élevés en arsenic qu’ils avaient découvert. Il est primordial que la Région mette en place des instituts éco-citoyens car, sur ce sujet, il faut de la transparence. Les chercheurs et les habitants peuvent et doivent collaborer. »

Plus qu’un problème de pollution, il s’agit là d’un réel problème de santé publique. « Il y a urgence, rappelle la députée européenne Marie Toussaint, car cette eau qui coule dans les sols, dans la nappe phréatique du Narbonnais, arrive sur la côte et dans la mer. »

Et Antoine Maurice de conclure sur le drame environnemental et sociétal qui se joue à Salsigne et sur tout ce territoire: « Je suis en colère de constater l’ampleur des dégâts mais rassuré de voir la mobilisation des citoyen.e.s et de certain.e.s élu.e.s. Il y a eu une volonté certaine de cacher les choses à Salsigne mais je pense qu’il faut assumer son histoire. Une grande partie de cette histoire est belle. Et pour le reste, il faut aujourd’hui intégrer les conséquences dans un nouveau modèle économique. Quand une industrie fait du profit sur un territoire, il serait normal qu’elle participe à la dépollution. »

Carcassonne - Antoine Maurice et Marie Toussaint alertent sur la pollution due à l'ancienne mine d'or

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI