Gignac - Refus d'obtempérer : le conducteur accélère !

Gignac - Refus d'obtempérer : le conducteur accélère !

Gignac - Refus d'obtempérer : le conducteur accélère !

Par Gendarmerie de l'Hérault, le 11 Avril 2021

[REFUS D’OBTEMPÉRER]

Dimanche 21 mars, sur la RD 32 commune de GIGNAC (34), une AUDI A6 roulant un peu trop vite, attire l’attention de la brigade motorisée de Lodève.

Un contrôle est donc de mise.

Le véhicule s’engage sur l’A750 en direction de MONTPELLIER (34) et le conducteur accélère alors franchement pour atteindre les 170 km/h.

Les militaires utilisent donc les avertisseurs lumineux afin de procéder au contrôle dudit véhicule.

Le chauffeur acquiesce de la tête mais lorsque les militaires lui indiquent l’emplacement du contrôle, il les dépasse par la gauche et poursuit à vive allure, sa route en direction de MONTPELLIER (34).

Ce n’est qu’au moment de sortir à l’échangeur 61, (commune de ST PAUL ET VALMALLE (34) que le conducteur commence à perdre le contrôle de son véhicule, il heurte un trottoir et finit sa course en s’immobilisant sur un espace herbeux en bordure du giratoire.

Hormis le refus d'obtempérer, le conducteur reconnaît ne plus être titulaire du permis de conduire suite à une suspension de 6 mois pour conduite sous stupéfiants.

Le véhicule non assuré possède un pneu lisse et la carte grise n'est pas à son nom. Le dépistage aux stupéfiants se révèle positif au cannabis, amphétamines et cocaïne.

L’auteur écope d’une Convocation sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité (CRPC) pour le 21 septembre prochain.

Le véhicule quant à lui sera détruit.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI