Actus Vins & Spiritueux - Maison Ventenac, les dissidents voient blanc

Maison Ventenac, les dissidents voient blanc

Maison Ventenac, les dissidents voient blanc

Par VINS & TERROIRS, le 09 Avril 2021

À VENTENAC-CABARDÈS DANS L’AUDE, STÉPHANIE ET OLIVIER RAMÉ « CORSENT » L’AVENTURE ET MONTRENT QU’ILS ONT « DE LA SUISSE » DANS LES IDÉES AVEC LEURS NOUVELLES CUVÉES : CASSANDRE, 100 % VERMENTINO ET LE BÂTARD, ISSU DE PETITE ARVINE.

Blancs comme l’hiver, frais comme le printemps. Deux nectars ont intégré les dissidents, une gamme qui compte déjà neuf micro cuvées mono cépages, classées en Vin de France et délicieusement anarchistes. Mon premier provient d’une perle rare : la petite arvine. « De passage en Suisse dans le cadre de son master de l’OIV, Olivier était tombé amoureux de ce cépage noble, apte à générer le style des vins que nous aimons : tendus, avec une belle acidité naturelle » relate Stéphanie Ramé qui dirige le domaine familial Maison Ventenac avec son mari. Il y a quatre ans, Olivier a donc planté en pionnier, une petite parcelle sur des calcaires lacustres qui conférent aux vins, un caractère salin. Ainsi est né le Bâtard, produit en série limitée. D’origine suisse, conçu en Languedoc et élevé trois mois dans des jarres venues d’Italie, son nom était tout trouvé !

SANS MAQUILLAGE

Quant à la cuvée Cassandre (20 000 bouteilles), elle rend hommage à l’héroïne de la mythologie grecque, douée pour prédire l’avenir mais jamais crue… A l’image des vignerons lanceurs d’alerte sur le changement climatique. « Pour contrer l’impact du réchauffement sur le profil de nos vins, nous avons misé sur le vermentino qui s’épanouit ici, sur des sols profonds d’argiles limoneuses en bas de coteau » poursuit Stéphanie. Fruité, gourmand, marqué par une belle sucrosité et des notes subtiles de pêche et de mandarine… Après trois mois d’élevage sur lies en cuves inox, le résultat laisse pantois ! La Maison Ventenac, en dernière année de conversion bio, poursuit ainsi ses expérimentations avec la même philosophie : révéler le potentiel de chaque cépage sans le farder, grâce à une vinification à base de levures indigènes, bannissant le soufre et l’élevage en bois

(BIO)DIVERSITÉ

Les Ramé ont la main verte. Sur leur domaine, un potager en permaculture et des arbres fruitiers ont pris place, voisinant avec le poulailler. D’autres projets figurent dans les cartons : habiller de jasmin les murs du chai, et sa toiture de panneaux photovoltaïques. Aux beaux jours, des parcelles devraient aussi être mises à disposition de gens du village pour y faire paître moutons, chevaux et autres animaux. Persuadé que l’avenir de la viticulture passe par un retour à la polyculture, le couple expérimente, observe, apprend, ébauche un embryon de ferme.

Cassandre : 10 euros ppc, réseaux Cavistes et CHR

Le Bâtard: 20 euros ppc, réseaux Cavistes et CHR

 

 

Maison Ventenac, les dissidents voient blanc

Maison Ventenac, les dissidents voient blanc

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A DÉCOUVRIR AUSSI