Europe - Europe : Élargissement: plein soutien à un futur européen pour les Balkans occidentaux

Europe - Europe : Élargissement: plein soutien à un futur européen pour les Balkans occidentaux

Europe - Europe : Élargissement: plein soutien à un futur européen pour les Balkans occidentaux

Par UNION EUROPEEENNE, le 29 Mars 2021

Albanie: des élections libres et équitables essentielles pour l’intégration à l’UE

La normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie sont un prérequis à leur adhésion à l’UE

Les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord devraient débuter dès que possible

L’Albanie, le Kosovo, la Macédoine du Nord et la Serbie doivent poursuivre les réformes fondamentales, affirment les députés dans une résolution adoptée jeudi.

Dans les rapports évaluant les progrès réalisés par l’Albanie, le Kosovo, la Macédoine du Nord et la Serbie ces deux dernières années, les députés ont averti que l’avancée vers l’adhésion à l’UE dépendait des réformes durables, profondes et irréversibles réalisées dans des domaines fondamentaux tels que l’État de droit et le bon fonctionnement des institutions démocratiques.

Ils ont également souligné l’importance de renforcer la lutte contre la corruption et la criminalité organisée, ainsi que les bonnes relations de voisinage et la coopération régionale.

Albanie

Les députés saluent l’engagement et l’orientation stratégique claire de l’Albanie en vue d’adhérer à l’UE et expriment leur soutien au lancement formel, sans plus attendre, des négociations d’adhésion suite au respect complet des conditions fixées par le Conseil européen. Ils soulignent que les élections générales du 25 avril 2021 seront essentielles pour consolider et renouveler les procédures démocratiques albanaises. Des élections libres et équitables sont fondamentales pour l’intégration à l’UE, avertissent les députés.

Le rapport a été adopté par 581 voix pour, 61 contre et 45 abstentions.

Kosovo

Les députés exhortent les gouvernements kosovar et serbe à s’abstenir de toute action susceptible de saper la confiance entre les parties. Notant que cinq États membres n’ont pas encore reconnu le Kosovo, les députés appellent ces pays à le faire et réitèrent que l’indépendance du Kosovo est irréversible. La reconnaissance serait bénéfique à la normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie, consoliderait la stabilité de la région, et faciliterait l’intégration des deux pays à l’UE, affirment les députés. Ils appellent également le Conseil à procéder urgemment à l’adoption d’un régime sans visa pour les citoyens du Kosovo.

Le rapport a été adopté par 471 voix pour, 109 contre et 104 abstentions.

Macédoine du Nord

La Macédoine du Nord a réalisé des progrès constants et maintient un rythme régulier dans l’adoption des réformes de l’UE, et la première conférence intergouvernementale avec la Macédoine du Nord devrait se tenir dès que possible, afin de marquer le début des négociations d’adhésion, affirment les députés. Ils regrettent que la Bulgarie et la Macédoine du Nord n’aient pas encore trouvé d’accord sur les questions bilatérales en suspens et les encouragent à trouver un compromis sur un plan d’action incluant des mesures concrètes. Ils rappellent les précédentes recommandations du Parlement concernant la discrimination à l'égard des citoyens exprimant ouvertement leur identité et/ou leurs origines ethniques bulgares et notent le manque de progrès dans leur mise en œuvre.

Le rapport a été adopté par 558 voix pour, 70 contre et 59 abstentions.

Serbie

La normalisation des relations avec le Kosovo et le respect des droits fondamentaux demeurent essentiels et détermineront le rythme des négociations d’adhésion, avertissent les députés. Ils expriment également leur inquiétude concernant le bon fonctionnement du nouveau parlement de Serbie, sans opposition parlementaire, et dont la légitimité est contestée par les partis d’opposition. Ils réitèrent l’importance de l’alignement sur la politique étrangère et de sécurité commune de l’UE et expriment leur inquiétude concernant le taux d’alignement de la Serbie, le plus bas de la région. Les députés saluent les progrès réalisés par la Serbie dans le développement d’une économie de marché fonctionnelle et invitent le pays à poursuivre ses efforts via des réformes structurelles.

Le rapport a été adopté par 538 voix pour, 69 contre et 79 abstentions.

Contexte

Les rapports d’élargissement sont la réponse du Parlement aux rapports annuels de la Commission sur les pays candidats ou potentiellement candidats au processus d’adhésion à l’UE. Les résolutions adoptées en plénière représentent la position officielle du Parlement concernant les relations de l’UE avec ces pays.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI