Haute-Garonne - Le plan d'actions du Syndicat d'énergie pour 2021

Haute-Garonne - Le plan d'actions du Syndicat d'énergie pour 2021

Haute-Garonne - Le plan d'actions du Syndicat d'énergie pour 2021

Par SDEHG, le 05 Mars 2021

Le plan d’actions du Syndicat d’énergie pour 2021

Les élus du Syndicat Départemental d’Energie de la Haute-Garonne (SDEHG) se sont réunis en visioconférence le 4 mars pour préparer les orientations budgétaires 2021. C’était une première puisque les séances étaient jusque-là organisées en présentiel. Compte tenu de la situation sanitaire particulièrement fragile, le choix de la visioconférence s’est imposé comme une évidence. Ainsi, 150 élus ont pu participer à cette réunion de travail à distance. Voici les principaux axes du plan d’actions du SDEHG pour 2021.

Poursuivre les investissements sur les réseaux  

Le SDEHG continue d’investir malgré la crise. Plus de 45 millions d’euros de travaux (TTC) ont été réalisés en 2020. Le même niveau d’investissement sera maintenu en 2021. Cette importante enveloppe budgétaire permettra :

  • de poursuivre la rénovation de l’éclairage public,
  • d’améliorer la qualité de l’électricité distribuée en renforçant les réseaux,
  • de raccorder les nouveaux habitants au réseau d’électricité,
  • de contribuer à la mise en valeur du patrimoine en enfouissant les lignes aériennes.

Maintenir des taux élevés de participation du SDEHG

Autre bonne nouvelle pour les communes, le SDEHG va maintenir des taux de participation élevés pour les travaux et services pour 2021 : 100% pour les renforcements du réseau, entre 90 et 80% pour les enfouissements des réseaux, 80% pour les travaux d’éclairage public, etc. Ce soutien financier apporté aux communes est essentiel pour le développement et l’entretien des réseaux publics d’électricité et d’éclairage.

Impulser une prospective financière efficiente

Un audit sur la gestion financière du SDEHG a été réalisé par un cabinet d’experts en stratégie financière publique. « Les résultats de l’audit mettent en évidence une structure financière saine du Syndicat qui dispose de recettes constantes. Toutefois, l’excédent de fonctionnement qui était reporté d’année en année a été consommé sur les précédents exercices. Cela demande désormais de mettre en place une prospective financière plus fine permettant de trouver un juste équilibre entre les ressources et les dépenses pour les années à venir », explique Thierry Suaud, Président.

 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI