Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Par Nîmes Métropole, le 11 Février 2021

Prévention des inondations : Etat d’avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Jeudi 11 février 2021 – Nîmes Métropole. Le bassin de rétention des Antiquailles doit être mis en service fin 2021. Grand projet mené par Nîmes Métropole, ce site doit retenir dans un premier temps 200 000 m3 d'eau grâce aux ouvrages hydrauliques. À terme, en 2031, sa capacité de stockage sera de 1,8 million de m3, soit deux fois plus que celle de tous les bassins réunis. Franck Proust, président de Nîmes Métropole, et Marc Taulelle, membre du Bureau communautaire, délégué à la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi), en présence de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, ont assisté ce jour à la visite de l’avancement du chantier.

Le bassin-carrière a pour vocation d’intercepter le ruissellement du bassin versant amont du cadereau d’Alès, afin de réduire le risque inondation pour la zone urbaine située en son aval.

 

Pourquoi une carrière ?

Le choix de réaliser une carrière afin de creuser l’excavation offre 2 avantages, ainsi, il permet :

le réemploi des matériaux extraits et évite donc la question de leur stockage en un autre lieu

de réduire considérablement le coût du creusement car celui-ci est rémunéré par la vente des matériaux extraits

 

Le bassin–carrière des Antiquailles en chiffres :

Impact hydraulique :

Il intercepte 4,5 Km² de bassin-versant, soit ¼ du bassin versant du cadereau d’Alès en amont de la Ville

Il collecte un débit de 90 m3/s pour un évènement type 1988 et de 60 m3/s pour un évènement type 2005

 

Dimensions de la carrière :

  • Superficie : environ 7,5 hectares
  • Profondeur : 60 à 70 m (suivant le pentage du terrain)
  • Volume de matériaux extraits : 2,9 millions de m3
  • Volume de stockage hydraulique : 1,8 million de m3 (soit 2 fois la capacité de stockage de tous les bassins de rétention existant aujourd’hui)

 

Aspects administratifs

Le creusement a été confié au Groupement Momentané d’Entreprises des Antiquailles (sociétés Lafarge Granulats France et Crozel TP SAS)

Les travaux ont été attribués par le biais d’une concession de travaux en date du 23 09 2016.

Le contrat de concession prévoit le renvoi des eaux du cadereau dans le bassin à partir de 2024.

Durée de la concession de travaux : 15 ans

Arrêté d’autorisation ICPE N° 16-190N du 15 décembre 2016 d’une durée de 15 ans

Comité de suivi de la carrière à mettre en place cette année par la Ville ou la CANM (analyse juridique en cours)

Avenant au contrat de concession à créer afin d’anticiper sur l’utilisation du bassin entre 2022 et 2024.

 

Aspects financiers

  • Le coût du creusement est estimé à 3,5 M€ HT
  • Le coût, des ouvrages hydrauliques de collecte et de transfert du ruissellement, est estimé à 6 M€ HT subventionné à 80% : Etat (37%), CD30 (10%), Région (10%), et Feder (23%)

 

Fonctionnement du bassin-carrière :

Principe de fonctionnement

Le cadereau d’Alès est intercepté de part et d’autre du carrefour avec la route d’Anduze pour être renvoyé dans l’excavation par le biais de canalisations de grandes dimensions (collecteur de 5,5 x 3,5m de section).

Après l’évènement pluvieux et la crue éventuelle du cadereau, le bassin est vidé par pompage à raison de 0,35m3/s.

Calendrier prévisionnel

Les travaux de création des ouvrages hydrauliques doivent débuter en mars 2021 et s’achever fin 2022.

Le démarrage des travaux, réalisés en 2 phases, est tributaire de l’accord de la DREAL environnement (Porter à connaissance à compléter). La 1ère phase est confiée au groupement d’entreprises NGE / Guintoli.

La capacité de rétention augmentera d’environ 200 000 m3 par an (au rythme du creusement) pour atteindre la capacité nominale à l’horizon 2031. Chaque année la protection de Nîmes sera ainsi sensiblement améliorée.

 

Infos pratiques :
Le bassin-carrière des Antiquailles se trouve à l'intersection de l'ancienne route d'Anduze et de la Route d'Alès (N106), à Nîmes

Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

Nîmes - Prévention des inondations : Etat d'avancement du chantier du bassin-carrière des Antiquailles, à Nîmes

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI