Montpellier - 50e anniversaire du Serment d'Assas au Pavillon Populaire, place Charles De Gaulle à Montpellier

Montpellier - 50e anniversaire du Serment d'Assas au Pavillon Populaire, place Charles De Gaulle à Montpellier

Montpellier - 50e anniversaire du Serment d'Assas au Pavillon Populaire, place Charles De Gaulle à Montpellier

Par Association des Maires de l'Hérault, le 03 Février 2021

Ce mardi 2 février, nous avons célébré le 50e anniversaire du Serment d’Assas au Pavillon Populaire, place Charles De Gaulle à Montpellier.

A mes côtés, Philippe Doutremepuich Président de l’Association des Maires Ruraux de l’Hérault, Fanny Dombre Coste première Adjointe représentant le Maire et Président de Montpellier Métropole, Kleber Mesquida Président du Conseil Départemental de l’Hérault, Christian Assaf représentant la Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, les Sénateurs Christian Bilhac et Hussein Bourgi, Camille Banton représentant le Président de la Chambre d’Agriculture de l’Hérault.

Étaient également présents : Jean Toudon ancien maire de Nézigan l’Evéque, les petits fils d’Henri Moynier, Arnaud Moynier Maire de Beaulieu et Jérôme Moynier, Jacques Grau Maire d’Assas et les membres du Bureau de l’AMF 34.

En 1970, la nouvelle réglementation communautaire et l’ouverture des frontières entraînent l’arrivée massive des vins italiens sur le marché français : mévente et effondrement des cours provoquent la colère des viticulteurs.

Les 2 et 3 février 1971, de nombreux maires de l’Hérault occupent jour et nuit le Pavillon Populaire sur l’Esplanade à Montpellier, afin de manifester leur solidarité envers les viticulteurs.

Parmi les élus présents au Pavillon Populaire, Henri Moynier, maire d’Assas, hisse le drapeau de sa commune sur la bâtisse. Un pacte est alors scellé entre les élus et les viticulteurs pour défendre la viticulture héraultaise.

Le 4 février, des milliers de viticulteurs défilent à Montpellier de l’Esplanade à la Préfecture pour exprimer leurs revendications.

L’année 1971 marque le début de l’escalade de la violence : les années qui suivront seront celles des grandes manifestations viticoles et bientôt celles de la rénovation du vignoble languedocien.

Un an plus tard, en 1972, les « maires du 2 février 1971 » se retrouvent à Assas pour célébrer ces événements et signer le Serment d’Assas.

Depuis, chaque année, dans l’esprit du 2 février 1971, les maires et les élus du département se réunissent dans une commune différente de l’Hérault pour renouveler ce serment.

Cette année, 50 ans après la manifestation des Maires, nous avons commémoré fièrement cet acte de solidarité pour notre viticulture héraultaise. Le vin fait partie de notre patrimoine, de notre économie, de notre culture et de notre art de vivre.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI