Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie


Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

Par SOS MEDITERRANEE, le 25 Janvier 2021

L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

L'Ocean Viking, le navire de sauvetage affrété par l'association européenne de sauvetage en mer SOS MEDITERRANEE, a reçu l'instruction de la part des autorités maritimes italiennes de débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie. Le débarquement est prévu en cette matinée du 25 janvier. SOS MEDITERRANEE accueille cette annonce avec soulagement : les conditions météorologiques s'étant considérablement détériorées au cours des dernières 48 heures, la situation à bord était devenue très difficile pour les rescapé.e.s comme pour l'équipage.
« Nous craignions une nouvelle longue impasse sans solution en vue »

« Après des semaines de mauvais temps, les conditions au large des côtes libyennes se sont améliorées en début de semaine, entraînant de nombreux départs de personnes qui tentaient de fuir par la Méditerranée centrale sur des embarcations surpeuplées et impropres à la navigation. Nous avons pris connaissance de rapports faisant état de naufrages et d'interceptions par les garde-côtes libyens alors que l'équipe de l'Ocean Viking, seul navire de sauvetage civil présent en mer cette semaine, était engagée dans d'intenses opérations de secours », explique Luisa Albera, coordinatrice de la recherche et du sauvetage à bord de l'Ocean Viking pour SOS MEDITERRANEE. 
 
« Les rescapé.e.s à bord nous ont confié des récits effroyables relatifs aux traitements inhumains qu'ils ont endurés en Libye. Les deux derniers jours ont été extrêmement difficiles pour les 373 rescapé.e.s, car les conditions météorologiques se sont rapidement dégradées. Avec de nombreux bébés et des jeunes enfants, nous craignions une autre longue impasse sans solution en vue, comme nous l'avons déjà vécu dans le passé », poursuit-elle. 
 
« Bien que nous soyons soulagés pour les 373 personnes à bord de notre navire, nous insistons à nouveau sur le fait qu'il est vital de réinstaurer une coordination efficace des opérations de recherche et de sauvetage par les États en Méditerranée centrale. Des vies en dépendent. Et tandis que la société civile comble ce vide, les États membres de l'UE doivent trouver une solution durable pour un mécanisme de débarquement rapide et prévisible, en soutenant les États côtiers européens et en œuvrant au respect du droit maritime sur nos rives sud communes », déclare Mme Albera.
« Honnêtement, je pensais aussi que j'allais mourir. Cela arrive tout le temps en Libye. »
 
Bon nombre de personnes secourues par notre navire ont raconté à notre équipe leur terrible histoire et les abus qu'elles ont dû endurer en Libye, décrivant des violences inimaginables subies tout au long de leur périple. Plusieurs d'entre elles avaient déjà tenté la dangereuse traversée en mer, avant d'être interceptées puis ramenées contre leur gré en Libye, où elles étaient à nouveau entraînées dans cette spirale d'abus.
 
Parmi les rescapé.e.s à bord se trouve un jeune homme originaire du Mali qui a été gravement blessé par balle au bras. Kylian (le nom a été changé) a en effet été victime de tirs lors d'un vol à main armée en Libye il y a moins de deux semaines. 
 
« En Libye, nous étions tou.te.s entassé.e.s dans une maison, nous n'étions pas libres d'aller où nous voulions. J'étais dehors quand les bandits sont arrivés, et je voulais entrer en courant pour prévenir les autres. Quand ils m'ont tiré dessus, je suis tombé par terre. Ils pensaient que j'étais mort, ils m'ont laissé là. Honnêtement, je pensais aussi que j'allais mourir. Cela arrive tout le temps en Libye. Je n'ai été soigné pour cette blessure que quatre heures plus tard : un ami m'a amené voir une Camerounaise qui était médecin et qui m'a accueilli. »
 
374 personnes secourues en moins de 48 heures, dont de nombreux nourrissons et mineur.e.s voyageant seul.e.s
 
En moins de 48 heures, l'Ocean Viking a secouru 374 personnes de quatre embarcations pneumatiques en détresse lors de trois opérations de sauvetage distinctes dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne (dans les eaux internationales). Parmi les rescapé.e.s, on recense 165 mineur.e.s, dont près de 80 % ne sont pas accompagné.e.s et 21 sont des nouveau-nés ou des enfants de quatre ans et moins. 48 femmes ont été secourues de ces bateaux de fortune surchargés, inaptes à la navigation. Quatre d'entre elles étaient enceintes et 32 voyageaient seules. Pour l'une d'entre elles, Nadine, une évacuation médicale a été demandée afin de prodiguer des soins médicaux d'urgence à terre rendusnécessaires en raison d'une grossesse avancée présentant des risques élevés. Un navire des garde-côtes italiens a rapidement effectué son évacuation vers Lampedusa samedi après-midi. 
 
Note :
 
L'Ocean Viking a secouru 374 personnes de quatre embarcations pneumatiques en détresse lors de trois opérations de sauvetage distinctes dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne (dans les eaux internationales) les jeudi 21 et vendredi 22 janvier 2021. Trois des bateaux ont été signalés aux autorités maritimes compétentes et à l'Ocean Viking par le réseau civil Alarm Phone et repérés avec l'aide d'avions civils tels que le Moonbird (Sea Watch) et le Colibri II (Pilotes Volontaires). L'autre embarcation a quant à elle été repérée à la jumelle depuis la passerelle de notre navire. Selon les rapports d'opérations aériennes civiles, plusieurs autres embarcations en détresse ont été interceptées par les garde-côtes libyens. Au cours des quatre derniers jours, l'Ocean Viking a formulé deux demandes pour débarquer les rescapé.e.s à bord dans un lieu sûr auprès des autorités maritimes libyennes, et a sollicité à deux autres reprises le soutien des centres de coordination de sauvetage (RCC) italiens et maltais,  avant de se voir attribuer un lieu de débarquement à Augusta, en Sicile, par les autorités italiennes.

 Photo jointe : Fabian Mondl / SOS MEDITERRANEE
 

Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

Europe - L'Ocean Viking va débarquer 373 personnes rescapées à Augusta en Italie

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI