Lunel - Fleurissement urbain : les premières plantations.

Lunel - Fleurissement urbain : les premières plantations.

Lunel - Fleurissement urbain : les premières plantations.

Par Ville de Lunel, le 20 Janvier 2021

Fleurissement urbain : les premières plantations

Adopté au conseil municipal en septembre et proposé aux habitants en novembre, le permis de végétaliser plante ses premières graines en centre-ville en ce début d'année.

Ce permis-là n'a pas de points à perdre... Loin de-là, le permis de végétaliser profite à tous ! Et en ce mois de janvier, le dispositif plante ses premières graines dans le centre-ville. Un premier pas des particuliers, des commerces et des associations pour la végétalisation et des floraisons attendues d'ici l'été.

Ce ne sont pas moins de 18 candidatures qui ont été déposées pour ce premier permis de végétaliser. Les services techniques ont dû étudier une à une la faisabilité des ces demandes. En effet, il y a certaines contraintes car le fleurissement des façades se fait sur l'espace public. Il convient donc de bien analyser les conditions techniques de mise en œuvre des projets : règles d'occupation du domaine public (sécurité et circulation des personnes à mobilité réduite), présence de réseaux souterrains, travaux programmés (voirie ou façade) ou du caractère patrimonial des rues. Au final, deux candidatures ne pourront pas être réalisées sur le terrain : l'une à cause d'un problème de réseau de gaz présent en sous-sol et pour l'autre, la demande venait du locataire mais son propriétaire ne souhaitait pas végétaliser.

Ce seront donc 16 façades situées dans le périmètre du cœur de ville de la zone OPAH-RU qui seront végétalisées en ce mois de janvier. Les Services techniques vont s'occuper de préparer les sites (découpage des trottoirs, évacuation des gravats et remplissage de terre) pour pouvoir planter les essences choisies par les candidats et achetés par la Ville. Selon la longueur des façades retenues, ce sont entre une à trois plantations qui seront réalisées. Ainsi, le choix s'est porté sur 16 jasmins, 6 chèvrefeuilles et 3 rosiers de banks. Ce qui promet de belles couleurs et de bonnes odeurs à la floraison prochaine !

Et si cela donne des envies de verdure à d'autres candidats : n'hésitez pas ! Il est toujours temps de faire une demande. Le permis de végétaliser est tout simplement une convention passée entre la Ville et les riverains, les commerçants ou encore les associations situés en cœur de ville qui veulent participer à l'embellissement de leur rue, de leur quartier et au final, améliorer le cadre de vie de tous.

Avec ce contrat, cet engagement passé avec ses administrés, la Ville de Lunel propose au choix, trois végétaux pour fleurir les façades. La municipalité prend en charge les travaux pour préparer les plantations, l’achat des essences sans oublier la plantation en elle-même. Du côté des volontaires, les seules contraintes sont d'entretenir les plantations, de ne pas gêner le passage et de ne pas utiliser de pesticides, la Ville de Lunel étant labellisée Zéro Phyto depuis plusieurs années.

Au-delà du gain visuel ou esthétique, la végétalisation urbaine est un atout pour participer au rafraîchissement de l'air (diminution des îlots de chaleur) mais aussi un bénéfice pour la qualité de l'air en ville (absorption des polluants). Des façades fleuries en ville, c'est aussi offrir un refuge et de la nourriture à la faune comme les insectes et les oiseaux.

Enfin, il ne faut surtout pas sous-estimer le pouvoir des fleurs ! Certes, elles participent au développement de la biodiversité en ville mais elles favorisent aussi le lien social ! On retisse du lien entre voisins : l’initiative suscite l'échange et le partage d'expériences. Bref, avec le permis de végétaliser, la Ville de Lunel veut planter les graines d'un changement pour le cœur de ville.

Un engagement symbolique autant pour la Ville de Lunel que pour les habitants. Alors n'hésitez pas et végétalisez vos façades !

Crédit photo : Ville de Lunel

Lunel - Fleurissement urbain : les premières plantations.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI