Montpellier - 400 étudiants en STAPS convoqués en examens présentiel sans respect des gestes barrières.

Montpellier - 400 étudiants en STAPS convoqués en examens présentiel sans respect des gestes barrières.

Montpellier - 400 étudiants en STAPS convoqués en examens présentiel sans respect des gestes barrières.

Par Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier - SCUM , le 07 Janvier 2021

Scandale à l'université de Montpellier : 400 étudiants en STAPS convoqués en examens présentiel sans respect des gestes barrières. Le SCUM intente un recours.

De nombreux étudiants de la faculté de sport (STAPS) de l’Université de Montpellier (UM) ont contacté le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) afin de dénoncer la mise en danger délibérée que leur impose leur faculté. 

En effet celle –ci a décidé de convoqué plusieurs centaines d’étudiants (plus de 300), dans un lieu fermé et non-aéré, pour plusieurs examens universitaires en janvier. Rien n’obligeait une telle modalité d’examen, puisque les évaluations se font à l’écrit, sur table.  Aucune solution n’a été proposée aux étudiants ayant contracté le COVID-19. Ainsi, comme ils n’auront pas de session de remplacement, ils se retrouvent obligés d’assister aux examens et de venir se mélanger à des centaines d’autres étudiants pendant plusieurs heures, dans un espace fermé et non-aéré. 

Les premiers retours de l’examen du lundi 4 janvier sont édifiants, comme en attestent plusieurs photos et vidéos : étudiants collés les uns-aux autres lors de l’attente de leur placement, absence d’aération, tables situées à moins d’un mètre les unes des autres … 

Au vu de de l’urgence et de la gravité de la situation, le SCUM a formé un recours administratif hiérarchique auprès de Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier et auprès de Angèle Chopard, directrice de l’UFR STAPS de l’Université de Montpellier.  Il s'agit ici d'un précontentieux qui pourra ensuite ouvrir la voie à d'éventuelle poursutes auprès du Tribunal Administratif.

Afin de garantir la santé des étudiants, il est urgent de faire cesser au plus vite cette situation au potentiel hautement dangereux en termes sanitaires. 

Nous demandons l’annulation immédiate de tous les examens prévus en présentiel au sein de l’UFR STAPS de l’Université de Montpellier. 


La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  des sites propriétés du Groupe ACTU DIRECT est une  faculté offerte aux personnes physiques ou morales étrangères à notre site pour publier des textes sous leur seule responsabilité.

Nos sites offrent ainsi un espace de libre propos pluriel qui contribue au débat ouvert à TOUTES les expressions.

Ces textes n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent ni la pensée, ni la ligne éditoriale de nos sites ou de ses responsables.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI