Toulouse - A Toulouse, l'EPITA renforce son ancrage régional avec l'ouverture du cycle ingénieur


Toulouse - A Toulouse, l'EPITA renforce son ancrage régional avec l'ouverture du cycle ingénieur

Par EPITA, le 24 Novembre 2020

Concrétiser une ambition nationale en agissant au-delà de la seule capitale

Depuis sa création, l’EPITA attire les étudiants de toute la France. Cependant, les dernières années révèlent une nouvelle tendance, avec un affaiblissement de la mobilité géographique des lycéens qui font le choix d’étudier plus près de chez eux.

En 2017, l’école a décidé d’ouvrir ses classes préparatoires dans quatre grandes villes françaises. Le choix de ces villes s’est fait selon un maillage géographique et économique du pays. Alors que le premier critère était d’être présent sur chacune des grandes régions de France, Nord-Est, Nord-Ouest, Sud-Est et Sud-Ouest, le second portait sur la puissance économique et les domaines phares que sont l’industrie, la cybersécurité, la santé et l’aéronautique. L’école a ainsi retenu les métropoles de Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

En 2021, l’école fait le choix de consolider son ancrage régional en permettant aux étudiants de réaliser le cycle ingénieur en régions, en totalité à Lyon et Toulouse et partiellement à Rennes et Strasbourg.

« L’EPITA a ses domaines d’excellence et une pédagogie unique, ce pourquoi nous voulons continuer de permettre à tous les jeunes talents de France de devenir Ingénieur du Numérique par notre formation. Pour cela, il nous fallait nous rapprocher d’eux » témoignae Joël Courtois, Directeur Général de l’EPITA.

Soutenir les défis économiques locaux en formant des compétences numériques pointues sur place

Actuellement, un grand nombre des entreprises du numérique sont localisées en Île-de-France, mais les compétences numériques sont attendues partout en France. C’est pourquoi l’école a la volonté de former des ingénieurs aux quatre coins du pays et se développe en ce sens.

L’école offre désormais la possibilité à ses étudiants, dans cinq métropoles, de se former au plus près de chez eux tout en leur garantissant un avenir professionnel passionnant !

Ce développement va également permettre à l’école d’ouvrir de nouvelles majeures de spécialisation en seconde partie du cycle ingénieur et cela en adéquation avec les besoins de compétences spécifiques au domaine du numérique pour les défis économiques locaux.

Les nouvelles majeures de spécialisation seront transversales à un domaine d’activité.

  • À Lyon, l’école ouvrira une majeure « Industrie 4.0 » pour toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les diplômés seront capables de mener à bien les transformations digitales des entreprises industrielles, grâce à leurs connaissances en systèmes d’information, en systèmes embarqués ou en robotique, en cybersécurité et en intelligence artificielle.  
  • À Toulouse, l’école proposera une majeure « Sécurité et Sureté de l’Intelligence Embarquée ». Les diplômés seront capables d’assurer la sécurité informatique des systèmes embarqués, s'adaptant de manière autonome à leur environnement, grâce à leurs connaissances en systèmes embarqués, en intelligence artificielle et en techniques de cybersécurité.

Ces majeures vont ainsi permettre aux étudiants d’acquérir l’ensemble des compétences numériques en s’ancrant dans un domaine, l’industrie du futur à Lyon et l’aéronautique à Toulouse.

Délivrer un diplôme national d’ingénieur repose sur une formation identique sur chaque campus

À Paris ou en régions, la volonté de l’EPITA est de garantir la même qualité de formation, de recherche et d’environnement pour l’obtention d’un diplôme unique. Le programme des enseignements est identique à Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse, et la pédagogie innovante par projets propre à l’EPITA reste la pierre angulaire de la formation dans toutes les régions.

« L’EPITA parvient à concilier un modèle alternatif, qui réinvente l’enseignement, avec les exigences de compétences attendues d’un ingénieur par nos partenaires industriels, dans un monde en transformation profonde, que l’on pourrait résumer en ingénieur, manageur, responsable, ouvert et créatif. Cette approche est la même sur tous les campus. » confirme Claire Lecocq, Directrice de l’EPITA Paris.

Pour cela, l’école va recruter des enseignants-chercheurs dans les domaines de recherche de ses campus. En parallèle, l’école a ouvert sa collaboration avec les acteurs locaux de l’industrie et de l’enseignement supérieur pour ses activités d’enseignement et pour adapter ses projets de recherche. Les entreprises locales, des écoles d’ingénieurs, des universités et des centres de recherche ont déjà confirmé leur intérêt à s’associer avec l’EPITA.

À Lyon et Toulouse, de grandes entreprises et des startups ont d’ores et déjà rejoint les Conseils de Perfectionnement pour définir les référentiels de compétences des futures majeures Industrie 4.0 et Sécurité et Sureté de l’Intelligence Embarquée.

 

Toulouse - A Toulouse, l'EPITA renforce son ancrage régional avec l'ouverture du cycle ingénieur

Toulouse - A Toulouse, l'EPITA renforce son ancrage régional avec l'ouverture du cycle ingénieur

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI