Europe - EUROPE - La France s'engage en Europe pour une politique commerciale plus souveraine, plus verte et plus durable

Europe - EUROPE - La France s'engage en Europe pour une politique commerciale plus souveraine, plus verte et plus durable

Europe - EUROPE - La France s'engage en Europe pour une politique commerciale plus souveraine, plus verte et plus durable

Par Franck Riester MINISTRE DÉLÉGUÉ AUPRÈS DU MINISTRE DE L'EUROPE ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, CHARGÉ DU COMMERCE EXTÉRIEUR ET DE L’ATTRACTIVITÉ, le 20 Novembre 2020

La France s’engage en Europe pour une politique commerciale plus souveraine, plus verte et plus durable

Source de prospérité, facteur de développement, pilier historique d’un ordre économique mondial stable et pacifié, le commerce international traverse aujourd’hui une crise profonde : les règles multilatérales qui l’encadrent sont mises en causes, et certains pays n’hésitent plus à s’en affranchir ouvertement pour pousser leur propre intérêt au détriment de nos entreprises et de nos emplois. L’impact sur l’environnement et le climat de l’ouverture aux échanges fait également l’objet d’interrogations croissantes en France et dans l’Union européenne, où s’affirme une véritable préférence collective pour le verdissement des économies. La crise sanitaire et économique sans précédent, dont l’Europe traverse la « 2e vague », a mis en lumière certaines vulnérabilités de nos chaînes de valeur : trop longues, trop opaques, trop fragmentées, elles contribuent insuffisamment à sécuriser nos approvisionnements, dont nous savons maintenant qu’ils peuvent être interrompus au moment où nous en avons un besoin pourtant vital.

Face à ce constat, la Commission européenne a lancé en juin 2020 un chantier majeur avec la révision de la politique commerciale européenne. Cet exercice, qui aboutira à la publication d’une nouvelle stratégie européenne de politique commerciale au début de l’année 2021, a vocation à déterminer la doctrine de l’Union pour les prochaines années. Il s’agit d’une échéance cruciale.

La France a remis aujourd’hui sa contribution à la revue de la politique commerciale européenne. A cette occasion, M. Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, a déclaré :

« La contribution de la France à cet exercice est fondée sur la conviction profonde, réaffirmée par le Président de la République, que nous devons réparer le commerce mondial. Pour répondre aux attentes de ses citoyens, l’Union européenne doit affirmer sa souveraineté économique et assumer sa puissance. Elle doit aussi mettre en cohérence sa politique commerciale avec notre engagement environnemental et climatique commun. C’est la raison pour laquelle la France est depuis 2017 à la pointe du combat pour davantage de développement durable et de réciprocité dans la politique commerciale de l’UE. Cette conviction est au cœur des quatre priorités que nous défendrons au cours des prochains mois auprès de nos partenaires européens. »

La position de la France repose sur quatre axes :

1.       Face aux vulnérabilités mises en lumière par la pandémie, mais aussi par les crises climatique et écologique, nous voulons que la politique commerciale contribue à une autonomie stratégique de l’Union européenne au service d’une économie ouverte et durable.

2.       Nous voulons affirmer la souveraineté économique de l’Europe, en armant l’Union face aux pratiques commerciales déloyales de certains de ses partenaires.

3.       Nous voulons que l’Union européenne s’impose comme le garant d’un nouvel ordre commercial mondial, fondé sur un multilatéralisme verdi, rénové et renforcé.

4.       Nous voulons, enfin, que nos relations commerciales avec chacun de nos partenaires soient pleinement cohérentes avec nos intérêts stratégiques et avec nos attentes en matière de développement durable.

Franck Riester MINISTRE DÉLÉGUÉ AUPRÈS DU MINISTRE DE L'EUROPE ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, CHARGÉ DU COMMERCE EXTÉRIEUR ET DE L’ATTRACTIVITÉ (20-11-20)

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI