TERROIRS ET GASTRONOMIE D'OC : TARN - GAILLAC - 100% Gaillac ! Une victoire pour les Vignerons Gaillacois

TARN - GAILLAC - 100% Gaillac ! Une victoire pour les Vignerons Gaillacois

100% Gaillac !

L’INAO entérine la modification du cahier des charges de l’appellation qui se recentre sur ses cépages autochtones.

Une victoire pour les Vignerons Gaillacois

RENFORCEMENT DE LA TYPICITÉ

Au cœur du travail des vignerons gaillacois, la typicité des vins sera sublimée grâce à un renforcement des cépages principaux dans les assemblages auxquels sont si attachés les vignerons.
La proportion de cépages secondaires autorisée passe elle de 50 à 30%.

LE RETOUR DU PRUNELART

De cépage accessoire, le Prunelart devient aujourd'hui cépage principal.
Longtemps réclamé par les vignerons comme par les amoureux du fameux raisin c'est enfin chose faite.

Ce cépage autochtone historique retrouve ses lettres de noblesse.
Présumé disparu au début du 20e siècle, ce n'est que dans les années 90 que le Prunelart est remis en culture par des vignerons de Gaillac.

Père du Malbec, ce cépage autochtone subtil aux arômes de fruits noirs est LA grande évolution du cahier des charges de l’AOP.

L’OUVERTURE AU MONO-CÉPAGE

Le cahier des charges modifié de l'AOP permettra également aux vignerons de réaliser des vins rouges en mono-cépage avec Braucol, Duras et Prunelart.
Opportunité réservée jusqu’alors aux vins blancs.

Une démarche qui va dans le sens de l'identité et de la spécificité toujours plus forte que souhaite Gaillac dans ses vins.

Une nouvelle aventure commence pour les vignerons de Gaillac et surtout toujours plus de plaisir à la clé pour les consommateurs.

 

TARN - GAILLAC - 100% Gaillac ! Une victoire pour les Vignerons Gaillacois

OCCITANIE TRIBUNE (08-06-17)     13212 vues
Envoyer par E-mail  

 

Retour

Imprimer

 

PORT CAMARGUE
SEAQUARIUM
Occitanie Tribune