Pyrénées-Orientales - La honte des néonicotinoïdes ou l'urgence du paradigme écosocialiste

Pyrénées-Orientales - La honte des néonicotinoïdes ou l'urgence du paradigme écosocialiste

Pyrénées-Orientales - La honte des néonicotinoïdes ou l'urgence du paradigme écosocialiste

Par Catherine DAVID et Francis DASPE, le 08 Octobre 2020

Le Parti de Gauche 66 s’insurge vigoureusement contre le vote majoritaire en faveur du retour des néonicotinoïdes qui s’est déroulé le 6 octobre à l’Assemblée nationale. Quelle unité parfaite entre nos députés des Pyrénées-Orientales, Laurence Gayte, Sébastien Cazenove et Romain Grau pour LREM, Catherine Pujol pour le RN ! Ceux-ci font preuve d’une belle cohérence dans leurs convictions en matière de protection environnementale et sanitaire des populations.

En effet, celle-ci passe visiblement après les intérêts des betteraviers et de l’industrie sucrière. Peu importe que les abeilles en payent au final le prix fort ! Une baisse de 10% sur la totalité de la production française ne pouvait être décemment envisagée ! La France, premier producteur mondial de betteraves sucrières, ne pouvait pas perdre des parts de marché à l’exportation ! Tel est l’argumentaire qui a été opposé à ceux qui dénonçaient les dégâts collatéraux engendrés par cette mesure signant l’inféodation à des intérêts privés. 

Le double langage constamment utilisé par la Macronie n’en est plus un : c’est de manière cynique et décomplexée qu’elle apporte de la sorte son soutien aux lobbies de la chimie. Nous sommes confrontés à des empoisonneurs conscients de leurs actes et uniquement préoccupés par leurs profits. Ce décalage ne doit plus faire illusion auprès des populations.

Rompre avec ce vieux monde est un impératif incontournable. En cela, seul le Parti de Gauche porte un projet de société au service du progrès humain. Ce projet, l’écosocialisme, dont le PG a lancé les assises internationales, doit passer par la révolution citoyenne et ouvrir la voie à un nouveau paradigme, celui de la planification écologique, sociale et démocratique au service des besoins humains et non de la finance.

Pour le Secrétariat départemental du PG 66

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI