Pyrénées-Orientales - Lettre aux maires pour la défense des Services Publics

Pyrénées-Orientales - Lettre aux maires pour la défense des Services Publics

Pyrénées-Orientales - Lettre aux maires pour la défense des Services Publics

Par Carole GOHIER et Francis CARMONA, porte-parole du RCP 66, le 30 Septembre 2020

Le RCP 66 (Rassemblement Citoyen et Politique des Pyrénées-Orientales) suite aux Assises départementales des Services Publics interpelle les maires pour leur demander leur stratégie de défense des Services Publics. 

Monsieur Le Maire,

Le RCP 66 (Rassemblement Citoyen et Politique des Pyrénées-Orientales), dans le cadre des Assises départementales des Services Publics qu’il a organisées en novembre 2019, avait exprimé son inquiétude et souhaité des engagements publics résolus pour la défense des services publics.

La crise sanitaire du Covid-19 a montré le caractère indispensable des services publics pour l’intérêt général et le bon fonctionnement de la société. Cette évidence va pourtant à l’encontre des tendances allant dans le sens de la privatisation et la marchandisation des services publics. Cette tendance est accentuée par la pratique des DSP (délégations de service public). La DSP est une formule de communication se voulant élégante pour désigner en réalité une privatisation en bonne et due forme. Elle consiste à transférer la réalisation d’un service public à une entreprise de droit privé, où la logique de marché l’emporte au détriment de la satisfaction égale des besoins sociaux.

Le transfert croissant des charges financières aux communes, aux départements et aux régions dans le cadre notamment des actes II (Raffarin) et III (Hollande) de la décentralisation et de la réforme territoriale va dans un sens même de dégradation de la situation. Les collectivités locales ont alors le choix entre, d’une part, augmenter les impôts locaux (qui sont injustes, car indépendants des revenus, ils ne respectent pas, ou peu, le principe de solidarité) et, d’autre part, réduire les financements alloués aux services publics, et donc leur périmètre et leur accès.

Or, les services publics, seul patrimoine commun de ceux qui n’en possèdent pas à titre privé, constituent un moyen concret de redonner du pouvoir d’achat au plus grand nombre, et plus particulièrement aux plus modestes.

Dans le cadre des compétences communales et intercommunales, des engagements fermes et des mesures volontaristes doivent être envisagés pour défendre les services publics de proximité qui contribuent au « bien-vivre » dans les Pyrénées-Orientales.

Monsieur Le Maire, le RCP 66 vous interpelle afin de vous demander quelles mesures vous envisagez de prendre, dans le cadre de vos compétences, afin de renforcer les services publics et si vous entendez mettre fin à la pratique trop courante des DSP (délégation de service public).

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur Le Maire, l’assurance de nos sentiments les plus républicains au service de l’intérêt général.

 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI