Occitanie - Première Assemblée Régionale : Une détermination sans faille et un large accord des GJ !

Occitanie - Première Assemblée Régionale  : Une détermination sans faille et un large accord des GJ !

Occitanie - Première Assemblée Régionale : Une détermination sans faille et un large accord des GJ !

Par Gilets Jaunes Languedoc / Occitanie, le 20 Septembre 2020

Première Assemblée Régionale Languedoc/Occitanie : Une détermination sans faille et un large accord des GJ !

La première assemblée générale des Gilets Jaunes s’est déroulée de 9h30 à 20h00 ce samedi 19 septembre dans la grande salle l’Ostal de la Cesse de La Caunette.

Etaient invités pour l’occasion 4 représentants de l’ADA6 Paris qui avaient fait le déplacement, 3 représentants de Force Jaune, ainsi que nos amis de Cool Actif de Narbonne. 142 Gilets Jaunes de la région Occitanie de 30 groupes différents (8 départements) ont débattu en petits groupes thématiques puis en assemblée plénière, permettant au final un large accord sur ce qui était proposé. 83 interventions au total.

Une résolution a été adoptée (83 pour, 11 contre, 7 abst) accompagnée de 5 décisions, ainsi qu’une motion précisant certaines revendications (95 pour, 4 contre, 7 abs). Un texte « on ne combat pas le système en l’imitant » a été proposé spontanément par un participant et a été adopté (82 pour, 2 contre, 14 abstentions), ainsi qu’un appel à la population « Ils veulent nous faire peur pour continuer leur politique ; Il est temps de préparer la contre-offensive ; Non aux lois liberticides » (83 pour, 3 contre, 9 abstentions).

Nous publierons rapidement les textes votés avec le détail des votes, ainsi que tous les éléments que nous aurons entre nos mains pour retranscrire fidèlement ce qui s’est discuté.

Le principe d’une seconde AG dans environ 5 mois a été acté. Démonstration a été faite que tout le monde a pu avoir la parole, et toutes les propositions qui ont été faites ont été soumises au vote, et adoptées à une très large majorité.

Plusieurs décisions ont pu permettre d’avancer dans une structuration des groupes, en totale liberté. Surtout, a été martelé que rien n’était réglé, et que si le mouvement des Gilets Jaunes comprenait en son sein des citoyens de toutes sensibilités politiques, celui-ci est clair sur ses objectifs : la démocratie doit être conquise, le peuple doit être au pouvoir, Macron doit partir et avec lui, sa politique de destruction de nos conquêtes sociales.

Tout le monde doit pouvoir vivre de son travail. Nous ne sommes pas dupes de l’utilisation qui est faite du COVID pour que tout continue. Si la mobilisation n’est plus au même stade qu’il y a deux ans, elle se poursuit, et le lent travail souterrain préparant les grands combats qui s’annoncent continue.

Durant toute l’AG, les participants l’ont clairement exprimé de manière unanime : ON LACHE RIEN !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI