Toulouse - La startup toulousaine ADAGOS, spécialiste de l'intelligence artificielle, a signé un accord de partenariat exclusif avec Framatome

Toulouse - La startup toulousaine ADAGOS, spécialiste de l'intelligence artificielle, a signé un accord de partenariat exclusif avec Framatome

Toulouse - La startup toulousaine ADAGOS, spécialiste de l'intelligence artificielle, a signé un accord de partenariat exclusif avec Framatome

Par ADAGOS, le 09 Septembre 2020

La startup toulousaine ADAGOS, spécialiste de l’intelligence artificielle, a signé un accord de partenariat exclusif avec Framatome, un leader international incontournable de l’énergie nucléaire, pour mettre à disposition de l’industrie nucléaire une technologie d’intelligence artificielle de pointe. L’architecture NeurEco d’ADAGOS introduit un réseau neuronal de troisième génération capable de résoudre des problèmes complexes de grande envergure tout en mobilisant moins de ressources de calculs et de données que les générations précédentes. 

Ce partenariat permettra à Framatome de fournir de nouvelles solutions numériques à ses clients dans le monde entier, contribuant ainsi à la production d’une électricité fiable, économique et bas carbone. 

Les réseaux neuronaux analysent les données et les informations en s’inspirant du fonctionnement du cerveau humain. NeurEco résout des problématiques communes aux technologies de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage profond. Son approche innovante des réseaux neuronaux, basée sur une construction automatique parcimonieuse, réduit les ressources telles que la quantité de données d’apprentissage, la consommation d’énergie, la taille du réseau neuronal, la mémoire requise et surtout le temps de calcul nécessaire pour mettre en œuvre les méthodes d’apprentissage profond. Cette innovation permet de générer de nouveaux types de réseaux neuronaux parcimonieux qui fournissent des réponses à des questions non linéaires tout en minimisant leur taille et leur complexité.

La technologie NeurEco propose des solutions robustes aux défis historiques de l’application de l’intelligence artificielle au secteur de l’énergie nucléaire.

Les temps de calcul pour les concepts de champs non linéaires tels que la neutronique et la mécanique des fluides numériques peuvent être réduits de plusieurs jours à quelques minutes. Le méta-modèle généré fournit par ailleurs davantage d’informations sur le résultat. La précision des études est augmentée tout en réduisant significativement les ressources nécessaires. Les fichiers de calculs sont des centaines de fois plus petites et peuvent être compressés et décompressés à l’infini, ce qui représente un gain de temps et une optimisation des coûts pour les exploitants nucléaires. 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI