France - Les forces de l'ordre s'engagent contre les violences conjugales

France - Les forces de l'ordre s'engagent contre les violences conjugales

France - Les forces de l'ordre s'engagent contre les violences conjugales

Par Ministère de d'intérieur, le 03 Septembre 2020

Cérémonie de valorisation de l'action des forces de sécurité intérieure, un an après le lancement du Grenelle des violences conjugales.

En 2019, 173 personnes ont été tuées par leur partenaire ou leur ex-partenaire de vie. La lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants est une priorité pour les policiers et gendarmes pleinement engagés pour faire diminuer ces atteintes graves.

Les services de police et de gendarmerie foisonnent d'initiatives et de projets pour lutter contre les violences conjugales qu'ils constatent au quotidien et pour lesquelles ils accompagnent les femmes et les enfants victimes.

Parmi plusieurs dizaine d'initiatives, sont récompensés ce 3 septembre par Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, 10 lauréats. Ils ont été sélectionnés parmi de nombreux projets dont il faut également saluer la grande qualité. Ces initiatives répondent à un besoin ressenti localement et apportent des solutions concrètes.

Prix Information - Vendée

Le groupement de gendarmerie départemental de la Vendée a noué des partenariats avec les sociétés E.Leclerc et Sodebo. Dans ce cadre, les supermarchés E.Leclerc ont diffusé des messages de lutte contre les violences intrafamilialessur les panneaux lumineux situés à l'intérieur de leurs galeries commerciales. L'entreprise Sodebo a apposé un sticker pour la lutte contre les violences intrafamiliales sur les emballages de ses pizzas vendues dans toute la France pendant 6 semaines.

Prix Accueil et prise en charge des victimes - Le Mans

Le commissariat de police du Mans a créé un tableau "d'accueil-confidentialité". Grace à un système à deux couleurs, les infractions sont réparties entre celles nécessitant une confidentialité renforcée (viol, agression sexuelle, violences conjugales ou intrafamiliales représentées par la couleur orange) et les autres infractions (couleur bleue).

Prix accompagnement des victimes - Yvelines

Le Centre départemental des stages et de la formation des Yvelines a eu l'idée de créer un document neutre et supportant uniquement un QR code renvoyant aux informations initialement contenues dans le document papier. Le simple scan du QR code permet alors l'ouverture du document hébergé sur le compte Twitter @Policenationale78.

Prix Partenariat - La Réunion

Les gendarmes de la Réunion ont lancé un partenariat avec l'association réunionnaise pour l'aide juridique aux familles et aux victimes - France Victimes. une équipe de juristes de l'association a pour mission d'accueillir toutes personnes qui s'estiment victimes ou toutes personnes rencontrant des difficultés d'ordre administratif et/ou juridique orientées par les forces de l'ordre ou les intervenants sociaux en gendarmerie.

Prix Formation

Le Centre national de formation à la Police judiciaire a mis en place une formation portant sur "l'expertise des mécanismes des violences intrafamiliales". Chaque session d'une durée de 5 jours, regroupera 25 à 30 officiers de police judiciaire impliqués dans la lutte contre les violences intrafamiliales (référent violences intrafamiliales ou correspondant territorial de prévention dans leurs unités respectives). L'idée étant de former une personne par département (métropole et outre-mer) à l'expertise des mécanismes de ce type de violences.

Prix Formation

La Police nationale a élaboré une e-formation "violences conjugales et évaluation du danger". D'une durée de deux heures, cette formation digitale a pour objectif général de renforcer le traitement des violences conjugales par les services de police. Les différents modules abordent entre autres : les travaux du Grenelle, les mesures visant à optimiser la prise en compte et l'accompagnement des victimes, les mécanismes psychologiques des violences conjugales, les réseaux partenariaux et les dispositifs judiciaires dédiés à la lutte contre ce phénomène ainsi que les différents dispositifs de protection existants.

Prix Confinement - Occitanie

Sur la base d'un questionnaire élaboré par France Victimes, les gendarmes de la cellule "télé-contact violences intrafamiliales" mise en place pendant le confinement, ont effectué des reprises de contact avec les victimes de violences intrafamiliales (24 à 48h après l'intervention).

Prix Confinement - Pas-de-Calais

La Direction départemental de la sécurité publique du Pas-de-Calais a mis en place un dispositif visant à recontacter chaque victime de violences conjugales, avec :

La vérification de la situation de la victime : réexamen de l'ensemble des dossiers de violences intrafamiliales enregistrés depuis le 1er janvier 2020 y compris ceux ayant eu une réponse pénale, pour s'assurer notamment que l'auteur ne se trouve pas en situation de confinement avec la victime.

La prise de contact téléphonique : les femmes victimes de violences et celles ayant fait appel aux services de police quel que soit le mode de saisine ont été contactées téléphoniquement.

Les diligences réalisées : en l'absence de retour de la part des victimes, une patrouille est dépêchée sur place pour s'enquérir de la situation.

Prix Coup de coeur ! - FLAG

L'association FLAG! a lancé une application qui permet aux victimes et aux témoins de LGBTphobies, de violences conjugales LGBT ou de sérophobie de réaliser un signalement anonyme et gratuit.

Ce signalement sera daté et localisé par la victime ou le témoin.

  • À l'issue du signalement, la victime sera orientée vers les différents contacts associatifs et institutionnels personnalisés en fonction du signalement.
  • Tous ces signalements alimenteront une cartographie

Parallèlement à l'application et pour libérer la parole en interne, le tunnel de signalement a été transformé en une page web permettant son intégration facile dans un intranet d'entreprise ou de la fonction publique avec une URL personnalisée.

  • Les signalements seront alors taggués avec l'identifiant de l'URL.
  • La structure disposera alors d'un accès au backoffice lui permettant de consulter UNIQUEMENT ses signalements après validation de ceux-ci par FLAG! (garantie d'anonymat dans le champ libre)
  • Ainsi la structure permet à ses effectifs de rendre visibles ces violences en interne et adapter ses mesures de prévention.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI