Mende - Phot'Aubrac, un phare dans la tempête !

Mende - Phot'Aubrac, un phare dans la tempête !

Mende - Phot'Aubrac, un phare dans la tempête !

Par Comité Départemental du Tourisme de la Lozère, le 02 Septembre 2020

Phot’Aubrac, un phare dans la tempête !

En 2020 tout a été bousculé, frappé par la tempête. Phot’Aubrac aussi… Mais ce festival, lancé il y a 20 ans pour s’émerveiller, par « des amis franco de port », par « des copains d'abord » a su profiter de vents favorables et devenir une référence sans perdre son authentique convivialité. Alors, « au moindre coup de Trafalgar », comme en cette sinistre année 2020, « c'est l'amitié qui prend l'quart » et la bande à Montiel va, du 15 au 20 septembre 2020 sur le plateau de l'Aubrac, vous faire voyager, réfléchir et vous émerveiller comme jamais !

En 2020, Phot’aubrac démontre sa force, solide comme un phare dans la tempête, mais aussi sa douceur, en vous prenant dans les bras avec un thème de circonstance : Terre mère.

Pour cela le festival reprend ses fondamentaux. Comme chaque année, vous naviguerez sur le plateau de village en village, de Nasbinals, le port d'attache, à Saint-Urcize, Aubrac, Marchastel, Laguiole, etc. Vous découvrirez des expositions extérieures toujours impressionnantes avec les grands formats sur les murs des maisons de granite et de basalte ou au coeur des forêts et montagnes. Et puis Phot’Aubrac est aussi l’occasion de rentrer dans des lieux insolites : granges, étables, greniers…

Un des piliers du festival est certainement la fidélité des photographes. Les nouvelles têtes d’affiches le promettent, « je reviendrai », et elles le font ! Ainsi chaque année les photographes sont de plus à plus nombreux à se retrouver, comme une bande de copains, heureux de se voir et de rencontrer le public. Car c’est ainsi sur l’Aubrac, vous pouvez rencontrer les photographes, discuter avec eux, demander leurs conseils, leur dire votre admiration pour leur travail et vous offrir leurs photos, etc.

Tous les ans, à peine le festival clôturé, Jean-Pierre Montiel commence déjà expliquer que « pour l’an prochain j’ai des contacts avec un mec !

Il fait des photos, tu verrais ça, le type est fou ! Et puis il y a cette nana aussi, elle n'a pas trente ans mais elle a un coup d’œil ! ». Alors les photographes 2020 ne dérogeront pas à la règle et vous emballeront comme ils ont emballé le patron.

Parmi eux Pascal Maitre, l’invité d’honneur qui explore l’Afrique depuis 40 ans. Grand reporter pour National geographic, Geo, Paris Mach, spécialiste de l’Afrique, de ses populations, il vous embarquera dans le parc de l’Ankarana à Madagascar pour poser vos mains contre les baobabs, arbres de vie, afin de sentir leur énergie.

Hans Sylvester, qui ne rate plus une édition sera de la partie comme Arnaud Guerin qui après vous avoir l’an dernier fait découvrir les volcans du monde, vous convie cette année à regarder dans les yeux la faune des îles Malouines.

On pourrait aussi s’attarder sur Philippe Cabanel et Florence Dabenoc, grands photographes animaliers, ou le travail poétique d’Olivier Mühloff, cet ingénieur qui reconstitue des souvenirs visuels d’arbres …

Mais Phot’Aubrac fait aussi la part belle aux photographes « du coin », Lionel Orriols, Emmanuel Boitier et leur amour pour l’Aubrac, mais aussi Cathya Lahmar qui a demandé aux enfants de Saint-Urcize de prendre la pose afin de reconstituer des tableaux connus. Au total c'est plus de 50 artistes qui exposent ! 

Vous l’aurez compris, en 2020 Phot’Aubrac ne réduit pas la voilure ! La tempête peut revenir, capitaine Montiel et son équipage seront là pour vous offrir une fois encore quelques jours d’émerveillement !

Mende - Phot'Aubrac, un phare dans la tempête !

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI