Lozère - LOZÈRE - L’AGRITOURISME AU PROGRAMME - Retour sur les journées de formation

Lozère - LOZÈRE - L’AGRITOURISME AU PROGRAMME - Retour sur les journées de formation

Lozère - LOZÈRE - L’AGRITOURISME AU PROGRAMME - Retour sur les journées de formation

Par OCCITANIE TRIBUNE, le 11 Mai 2017

L’AGRITOURISME AU PROGRAMME

Retour sur les journées de formation co-organisées par Lozère Tourisme et la Chambre d’Agriculture de la Lozère

Début 2017, Lozère Tourisme et la Chambre d’Agriculture de la Lozère signaient une convention de partenariat, en vue de promouvoir l’agritourisme. Forme de tourisme rural, aussi connue sous les noms de « tourisme à la ferme » et « tourisme agricole », l’agritourisme a de plus en plus d’amateurs. Il séduit notamment les familles citadines, à la recherche de dépaysement et de grand air pour leurs vacances. Département agricole et rural, la Lozère a tous les atouts nécessaires pour développer une offre complète en matière d’agritourisme. Cependant, le montage d’un projet d’hébergement agritouristique n’est pas sans difficulté. De nombreuses étapes sont nécessaires pour

transformer le projet, l’idée, en hébergement attractif et donc rentable. Face à ce constat, et afin d’accompagner au mieux les porteurs de projets, le Comité Départemental du Tourisme et la Chambre d’Agriculture de la Lozère ont organisé deux journées de formation, le lundi 24 avril et le jeudi 4 mai 2017, avec l'aide du fonds de formation Vivéa.

A Mende, puis aux Hermaux, de nombreux sujets ont été traités par les 4 intervenants1, afin de donner aux 9
stagiaires les clés indispensables à la réussite de leurs projets agritouristiques. Après avoir présenté les différents labels auxquels les agriculteurs peuvent prétendre pour leurs hébergements touristiques (Bienvenue à la Ferme, Gîtes de France, Clévacances...), les intervenants ont détaillé le cadre juridique, social et fiscal inhérent à l’activité agritouristique et les étapes à suivre afin de concrétiser leurs projets. La discussion s’est ensuite orientée vers un exposé des tendances du marché de l’hébergement, visant à assurer l’adéquation des nouveaux produits touristiques avec la demande. Lozère Tourisme et la CDA 48 ont enfin indiqué aux agriculteurs les différents dispositifs d’accompagnements aux investissements auxquels ils peuvent prétendre. Les deux organismes ont aussi proposé aux porteurs de projets de les conseiller de manière individuelle dans le développement de leur offre d’hébergement, à travers la signature d’un contrat de prestation. Cet accompagnement de long terme se traduira notamment par des visites de terrain, menées conjointement par Lozère Tourisme et la Chambre d’Agriculture.

La coopération entre le CDT et la CDA est donc bel et bien enclenchée, et elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin ! En effet, rassurés quant à leurs projets de création d’hébergements touristiques2, grâce aux réponses concrètes et personnalisées apportées par les intervenants, les stagiaires en redemandent... Des stages thématiques, sur l’accueil par exemple, pourraient ainsi voir le jour. La formation d’une nouvelle vague de porteurs de projets agritouristiques est par ailleurs déjà programmée pour l’automne (Renseignements et inscriptions auprès du service formation de la CDA, au 04 66 65 64 56).

Pour toute information complémentaire, contactez les relais départementaux Gîtes de France et Clévacances au 04 66 65 60 25, la Chambre d’Agriculture de Lozère au 04 66 65 62 00, ou Lozère Résa au 04 66 65 71 91.

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI