Lozère - LOZERE - Bilan de la saison touristique en Lozère

Lozère - LOZERE - Bilan de la saison touristique en Lozère

Lozère - LOZERE - Bilan de la saison touristique en Lozère

Par Céline Vicongne, le 11 Octobre 2016

Les résultats des enquêtes téléphoniques réalisées par le Comité Départemental du Tourisme et ses partenaires auprès de 250 entreprises touristiques montrent une fréquentation importante des touristes en Lozère, notamment durant le mois d’août et une « après saison » optimiste.

Un début de saison difficile pour l’ensemble du secteur

Les mois de mai et de juin ont été difficiles pour l’ensemble des professionnels du tourisme. Cette tendance suit la tendance régionale et nationale. Elle s’explique notamment par l’absence de ponts en mai, la météo capricieuse, les mouvements sociaux- blocage des raffineries et grève des transports- et l’Euro 2016.

  • Près de la moitié des professionnels du tourisme ont noté une baisse de leur activité en mai et juin 2016 par rapport à la même période l’année précédente

Juillet : une fréquentation stable

Pour le mois de juillet 2016, l’activité touristique sur le département lozérien oscille entre légère hausse et stabilité, en comparaison avec l’année précédente à la même période.
La météo clémente a favorisé les départs en vacances, mais les touristes surveillent néanmoins leur budget et certains prestataires le ressentent comme les hébergeurs proposant une activité de restauration.

Toutefois, 81% des professionnels du secteur « activités sportives et de loisirs » enregistrent une hausse ou une stabilité alors qu’en 2015, ils n’étaient que 61%.

62% des entreprises interrogées soulignent une hausse ou une stabilité, contre 57% par rapport à 2015.

Au final, les professionnels notent une tendance plus favorable qu’en juillet 2015 concernant la clientèle française qui est en hausse ou stable pour 66% d’entre eux (60% en 2015), tandis que la fréquentation étrangère est marquée par une baisse pour 45% des professionnels (37% en 2015) qui peut trouver une explication suite aux attentats de Nice.

Août : une fréquentation et une activité touristique en hausse

Pour le mois d’août 2016, le département a bénéficié d’une météo encore plus favorable que le mois de juillet, et l’activité touristique a augmenté par rapport à 2015.
Toutefois, certains prestataires constatent que la consommation n’est pas proportionnelle à la fréquentation touristique ; signe que les touristes gèrent leurs dépenses avec soin.

70% des professionnels interrogés estiment que la fréquentation des hébergements est en hausse ou stable (68% en 2015).
Les activités sportives et de loisirs ont bénéficié d’un fort attrait dû en partie à un temps très clément : 91% des professionnels du secteur enregistrent une hausse ou une stabilité, alors qu’en 2015 ils étaient 77%.

50% des professionnels du secteur « commerces et services » notent une hausse de fréquentation en août (30% en 2015), soit + 20 points.

  • 46% des entreprises, tous secteurs confondus, déclarent une hausse en août (37 % en 2015), soit + 9 points ; ce qui portent à 76% des entreprises interrogées indiquant une hausse ou une stabilité, contre 69% par rapport à 2015.

A l’image du mois de juillet 2016, les professionnels notent, pour le mois d’août, une hausse ou une stabilité de la fréquentation française à hauteur de 80% (74% en 2015), et une baisse de la clientèle étrangère pour 36% d’entre eux (25% en 2015).

SYNTHÈSE :

  • Les commerçants, prestataires d’activités et offices de tourisme soulignent une hausse importante de leur activité en juillet et août 2016 par rapport à la saison 2015.
     
  • Un sentiment de « bonne saison » remonte de l’enquête de terrain.
    71% des professionnels interrogés estiment que la fréquentation des hébergements est en hausse ou stable (68% en 2015).

    Un comportement semble se confirmer : les touristes auraient tendance à délaisser les restaurants associés aux hôtels, y compris pour les petits déjeuner, au profit des commerçants.

On note une remontée de la clientèle française mais une baisse de la clientèle étrangère, ressentie par les professionnels qui « accusent » le climat d’insécurité dû au risque d’attentats.
Les touristes français viennent principalement des régions Ile de France, PACA et Rhône Alpes. Parmi les étrangers, la Lozère accueille une majorité d’Allemands, de Belges et de Hollandais.

Le tourisme de nature et de bien-être tire son épingle du jeu

Le Parc à loups du Gévaudan comptabilise environ 35 000 entrées, signifiant une augmentation de 2% par rapport à 2015. La Réserve des bisons d’Europe a connu, quant à elle, un réel engouement en totalisant presque 14 000 entrées, soit une hausse de 4% en comparaison avec l’année dernière.

La station thermale de La Chaldette connait elle aussi une augmentation de 4% avec 1 250 entrées et celle de Bagnols-les-Bains voit son nombre de visiteurs en hausse également.
Les activités sportives et de loisirs ont également bénéficié d’un fort attrait.

Evolution des comportements des touristes

Les professionnels confirment les tendances de l’an passé :

-  De plus en plus de courts séjours

-  Des réservations de dernière minute

-  Moins de dépenses en restaurants et une augmentation de l’activité des commerçants de bouche

-  Plus d’activités de sports et de loisirs

Une activité d’après-saison optimiste

Pour le mois de septembre, les professionnels sont plus optimistes qu’en 2015 concernant l’état des réservations. 28% l’estiment bon, alors qu’ils étaient seulement 19% en 2015.

Ce bilan de la saison touristique 2016 souligne une fréquentation importante. Les actions de promotion menées par Lozère Tourisme et le Département de la Lozère portent leurs fruits, que ce soit au travers des médias et des reportages télé ou papier qui en découlent ou au travers d’actions sur des clientèles ciblées comme, par exemple, l’offre dédiée aux motards avec des circuits et une qualification « Accueil moto Lozère ». Les motards ont, en effet, été nombreux à fréquenter les routes lozériennes aussi bien durant la saison estivale que sur les ailes de saison.

A titre d’exemple, l’émission Des Racines et des Ailes sur la Lozère diffusée le 29 juin a eu un impact bénéfique sur les réservations et la fréquentation, tout comme les reportages et autres émissions qui sont consacrés à la Lozère tout au long de l’année. 

 

Une information à partager ?
Cliquez-ici !

 

Retour

 

A LIRE AUSSI